Louisa Hanoune s'attaque au MAK à Tizi-Ouzou et provoque une vive tension

21/04/2012 - 17:42

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs, a été prise de panique cet après 21 avril lors de son meeting à la maison de culture Mouloud Mammeri.


Louisa Hanoune (PH/ Yal.I Siwel )
Louisa Hanoune (PH/ Yal.I Siwel )
Avant l'entame de son meeting électoral en prévision des élections législatives algériennes prévues pour le 10 mai prochain, des jeunes de Tizi-Ouzou lui ont offert un drapeau amazigh qu'elle a refusé.

Durant son discours, la secrétaire générale du PT qui a rappelé le programme de sa formation et les objectifs de sa participation n'a pas omis de lancer d'acerbes accusations contre le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie et le président de l'Anavad, Ferhat Mehenni. Aussitôt, Mme Hanoune a été sifflée et chahutée par des voix venues du publics scandant « ulac smah ulac », « ulac l'vut ulac », « pas de vote et pas de pardon », ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre qui ont maîtrisé la situation et permettre à Louiza Hannoun de poursuivre son meeting.

La responsable du PT a aussi évoqué des intimidations de sa candidate tête de liste à Tizi-Ouzou par des militants du MAK lors de la marche du 20 avril. Ce qui a débouché sur une vive tension dans la salle et l'interruption de l’oratrice durant plusieurs minutes.

Exacerbée, Louisa Hanoune leur a répondu par « ulac l'MAK ulac ». Les militants du PT ont essayé d'user de la force pour faire sortir les partisans du boycott. Finalement, ils ont quitté la salle de leur propre gré quelques instants plus tard.

A signaler par ailleurs, qu’après cet incident, à la sortie de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, les panneaux d’affichage ont été complètement arrachés des murs et jetés au sol.


st/wbw
SIWEL 211745 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu