Louisa Hanoune accuse le président du GPK Ferhat Mehenni d'intelligence avec l'Occident

29/08/2011 - 02:47

ALGER (SIWEL) — La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT-extrême gauche) Louisa Hanoune, a accusé le président du Gouvernement provisoire kabyle et fondateur du mouvement autonomiste MAK, Ferhat Mehenni, de travailler avec des forces extérieures pour, a-t-elle dit, « déstabiliser l'Algérie ».


Louisa Hanoune (PH/ Yal.I Siwel )
Louisa Hanoune (PH/ Yal.I Siwel )
Mme Hanoune qui s'exprimait dimanche lors d'une conférence de presse sanctionnant l'université d'été de son parti, a indiqué que M. Mehenni -sans le citer- « travaille avec l'extérieur pour déstabiliser l'Algérie ». De même que selon elle, M. Mehenni est responsable de la dégradation de la situation sécuritaire en Kabylie.

La SG du PT, connue pour être proche du chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika, a motivé ses accusations contre Ferhat Mehenni par la tenue de la conférence de Tanger qui avait regroupé du 24 au 26 juillet dernier plusieurs représentants amazighs d'Afrique du Nord et dont la finalité a été la création de l'Union nord-africaine des peuples (UNAP).

Louisa Hanoune a d'autre part salué la position algérienne qualifiée d'« honorable » s'agissant du conflit libyen.

uz
SIWEL 290300 AOUT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche