Louisa Hanoune accuse le MAK d'être soutenu par des groupes inféodés à Israël

18/09/2011 - 15:11

ALGER (SIWEL) — La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), a de nouveau accusé le MAK de « séparatisme » et d'être soutenu par des organisations étrangères inféodées notamment à Israël.


Louisa Hanoune (PH/ Yal.I Siwel )
Louisa Hanoune (PH/ Yal.I Siwel )
Louisa Hanoune qui animait tard dans l'après midi de samedi une conférence de presse a affirmé que les animateurs du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie ne sont « ni plus ni moins que des indépendantistes et des séparatistes ».

Selon elle, « ce mouvement est soutenu par des organisations étrangères qui ont des rapports étroits avec Israël et les Etats-Unis ». « Ces organisations font dans la provocation et exploitent le moindre événement en l’ethnicisant », a indiqué Mme Hanoune.

Elle a même accusé le MAK de vouloir « déchirer l’Algérie » en exploitant, selon elle, des « situations particulières », soutenant que « l’Etat algérien doit éradiquer l’ensemble des problèmes qui peuvent être instrumentalisés ».

D'autre part, elle a affirmé que les réformes politiques engagées par le chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika sont « insuffisantes ».

Le 28 août dernier, la même responsable avait accusé le président du Gouvernement provisoire kabyle et fondateur du mouvement autonomiste MAK, Ferhat Mehenni, de travailler avec des forces extérieures pour « déstabiliser l'Algérie » et d'être responsable de la dégradation de la situation sécuritaire en Kabylie.

uz
SIWEL 181517 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu