Libye : pour le CNT, l'autopsie montre que Kadhafi a bien été tué d'une balle dans la tête

23/10/2011 - 13:59

TRIPOLI (SIWEL) — « L'autopsie achevée dimanche à Misrata conclue que Kadhafi a été tué par une balle dans la tête » a déclaré le légiste en chef, le Dr Othman al-Zintani qui a refusé de dévoiler plus de détails sur les derniers moments de Kadhafi, avant de remettre le rapport au procureur général.


L'ex-leader libyen Mouammar Khadafi tué à Syrte par les rebelles du CNT le 20 octobre 2011 (Photo : AFP/Philippe Desmazes)
L'ex-leader libyen Mouammar Khadafi tué à Syrte par les rebelles du CNT le 20 octobre 2011 (Photo : AFP/Philippe Desmazes)
« L’autopsie a été pratiquée ce matin. On ne prévoyait pas d’autopsie. Mais Tripoli nous l’a demandée et nous voulons faire les choses correctement », a déclaré un porte parole du CNT, le Conseil de transition libyen.

Le colonel Kadhafi, 69 ans, en fuite depuis la chute de Tripoli fin août, avait été capturé jeudi, blessé mais vivant, dans sa ville natale de Syrte, la dernière ville à tomber entre les mains des forces révolutionnaires libyennes. Des images sanglantes de Kadhafi qui se faisait insulter et battre par ses ravisseurs ont soulevé des questions quant à savoir s'il a été tué dans une fusillade tel que suggéré par les nouvelles autorités libyennes du CNT, ou délibérément exécuté.

La majorité des Libyens n'étaient pas préoccupés par les circonstances de la mort de l'ancien leader, détesté par son peuple, ils se déclarent plutôt « soulagés que le maître du pays pendant 42 ans ait disparu » ouvrant à la Libye la voie à une nouvelle ère.

« Si Kadhafi était présenté devant la justice, cela aurait créé plus de chaos, et aurait encouragé ses partisans », a déclaré Salah Zlitni, 31 ans, qui possède une pizzeria dans le centre de Tripoli. « Maintenant c'est fini ».

Les nouveaux responsables libyens avaient, dans un premier temps, préconisé que l’ancien "Guide" soit enterré dans un lieu tenu secret pour éviter tout pèlerinage à l’avenir, ont annoncé dimanche qu’elles rendraient sa dépouille à ses proches.

wbw
SIWEL 231359 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche