Libye : la loi islamique, sujet de division au sein du CNT

26/10/2011 - 10:30

TRIPOLI ( SIWEL) — A l'annonce faite par le président du Conseil national de transition en Libye sur l’application de la charia, des voix se sont élevées au sein même du CNT.


Othman Bensassi, membre du CNT, représentant de la ville amazighe de Zouara (PHOTO: DR)
Othman Bensassi, membre du CNT, représentant de la ville amazighe de Zouara (PHOTO: DR)
L'annonce a provoqué la colère d'Othman Bensassi, membre du CNT en tant que représentant de la ville de Zouara qui estime que«  le président Moustapha Abdeljalil déclare parfois des choses qui sont personnelles, qui ne représentent pas l’ensemble des membres du CNT. ». Bensassi se dit déterminé, « je veux vous dire que ces choses-là ne passeront jamais. Et s’il faut entamer une deuxième guerre, on reprendra aussi les armes et on continuera comme ça. Mais la Libye, ce sera un pays libre, totalement libre. Et la liberté d’expression et la liberté de vie de tous les Libyens sera absolument garantie par tous les moyens possibles. » « Les islamistes sont armés, mais tout le peuple libyen est armé aujourd’hui, vous savez. Mais je vous dis tout simplement notre détermination : ce pays sera libre, totalement libre. Nous n’accepterons jamais un pays gouverné par les extrémistes. La Libye ou les Libyens ne veulent plus la guerre, ni le jihad, ni quoi que ce soit. Ils veulent vivre correctement. Ils veulent vivre en paix. ».

cc
SIWEL 261030 OCT11












Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu