SIWEL | Agence kabyle d'information

Libye : la chef de la diplomatie européenne en visite à Tripoli

12/11/2011 - 17:17

BRUXELLES (SIWEL) — Catherine Ashton, Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité est à Tripoli ce samedi pour inaugurer officiellement la nouvelle délégation de l'UE en Libye, rencontrer les nouvelles autorités libyennes et prendre part à un forum sur les droits des femmes.


Catherine Ashton pose avec des jeunes filles portant des habits traditionnels libyens au siège de la nouvelle délégation de l'UE à Tripoli, samedi 12 novembre 2011. (Photo : REUTERS/Youssef Boudlal)
Catherine Ashton pose avec des jeunes filles portant des habits traditionnels libyens au siège de la nouvelle délégation de l'UE à Tripoli, samedi 12 novembre 2011. (Photo : REUTERS/Youssef Boudlal)
Catherine Ashton, Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et qui est également vice-présidente de la Commission européenne a ouvert officiellement la délégation de l'UE en Libye, ce samedi à 12H00 heure locale. Un point de presse a eu lieu juste après sa rencontre avec le Moustafa Abdel Jalil, au siège du CNT (à 14H15 heure locale).

Le 22 mai dernier, Catherine Ashton, a ouvert un bureau de l'UE à Benghazi, fief des révolutionnaires libyens luttant contre Kadhafi.

Le 31 août, après la libération de la capitale, elle a envoyé une équipe à Tripoli, pour se préparer à l'ouverture d'une délégation de l'UE.

Elle a rencontré le Président du Conseil national de transition (CNT), Moustafa Abdel Jalil, et le Premier ministre, Abdel Rahim al-Kib, ainsi que Ian Martin, le chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL). Elle a pris également la parole lors du Forum des femmes.
« La discrimination n'a pas sa place dans un nouveau pays » a déclaré Catherine Ashton, devant un auditoire composé principalement de femmes.

« Je suis ravie de visiter Tripoli pour exprimer le soutien continu de l'UE aux efforts du peuple libyen pour construire une nouvelle Libye fondée sur la primauté du droit, de la démocratie et des droits humains », a déclaré Catherine Ashton dans un communiqué..

« L'ouverture d'une délégation à part entière de l'UE à Tripoli souligne l'engagement de l'UE quant à notre relation étroite avec le peuple libyen, aussi bien pendant la transition politique et dans le long terme. Je vais rencontrer les représentants des organisations de la société civile lors du Forum des droits de la femme. L'UE soutient déjà la société civile libyenne, en particulier les femmes et les jeunes, qui ont un rôle majeur à jouer pour façonner l'avenir de la Libye. »

Sa visite éclair vient 48 heures avant une réunion de l'UE des 27 ministres des Affaires étrangères dont l'ordre du jour comprendra notamment de l'examen des moyens pour aider la Libye à se remettre après des mois de conflit, mais aussi exprimer l'inquiétude de l'UE au sujet des violations des droits humains, tels que les actes de vengeance et des exécutions sommaires.

Depuis le début de la crise, l'UE a fourni plus de 155 millions d'euros en aide humanitaire et « a mobilisé des équipes de protection civile de l'UE et des actifs pour soulager les souffrances des civils à la fois en Libye et à ses frontières. En outre, la Commission européenne a fait quelques 30 millions d'euros disponibles pour appuyer les priorités de stabilisation immédiate du Conseil national de transition (CNT). Un montant de 50 millions d'euros pour les programmes de soutien à long terme, doit être effectué très prochainement », peut-on lire dans le communiqué.

wbw
SIWEL 121717 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu