Liberté pour Kamel Eddine Fekhar : L'Assemblée Mondiale Amazighe écrit à l'Union Européenne

01/12/2016 - 21:25

AT MZAB (SIWEL) — Le président de l'Assemblée Mondiale Amazighe, Rachid Raha, a signé une lettre destinée à la Haute Représentante de l’Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica MOGHERINI, qu'il interpelle pour intervenir en urgence pour sauver la vie du détenu Mozabite Dr. Kameleddine Fekhar.


A Son Excellence Mme Federica MOGHERINI,
Haute Représentante de l’Union Européenne
pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Objet : demande urgente pour sauver la vie de détenu Mozabite Dr. Kameleddine Fekhar et de ses compagnons en Algérie et d’exiger leur libération immédiate

Excellence,
Permettez-nous de vous rappeler que notre ONG vous a interpellé, en tant que Haute Représentante de l’Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la politique de Sécurité, à propos de la question des flagrantes violations des droits humains des citoyens amazighs dans la région du Mzab, le 15 juillet 2015, mais à ce jour nous voyons aucun progrès dans ce dossier, sachant que « l'Algérie est liée par l'article 2 de l'accord d'association, qui stipule qu'un élément essentiel de l'accord est le respect des principes démocratiques et des droits fondamentaux de l'homme… ».

Excellence,
Nous avons le plaisir d’appeler de nouveau votre attention en vous assurant que les autorités algériennes, au lieu de respecter la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, violent délibérément les droits humains au Mzab (et dans d’autres régions amazighophones comme la Kabylie), en continuant à détenir injustement des dizaines de militants des droits humains dont notre représentant le Dr. Kameleddine Fekhar et ses compagnons, victimes de fausses accusations dont celles d’atteinte à l’intérêt national et outrage à corps constitué. Le gouvernement algérien continue à mèner une politique génocidaire à l’encontre du peuple mozabite, en soutenant la communauté arabophone «Chaânba » qui agresse continuellement la communauté autochtone amazighe. N’oubliant pas que ces derniers ont provoqué l’assassinat de plus d’une trentaine de personnes en sus de plus d’une centaine de blessés…(voir : www.amazigh24.com/sites/default/files/ama_rapport_mzab_nov15.pdf ).

Nous vous informons que la santé de Dr. Kameleddine Fekhar et de ses compagnons commencent à se détériorer sérieusement, après avoir entamé de nouveau une nouvelle grève de la faim à partir du 15 novembre dernier, et qui pourraient aboutir à leur mort, si la communauté internationale et votre institution n’agissent pas urgemment pour faire pression sur le gouvernement algérien et exiger leur libération immédiate.

Excellence,
Nous vous informons que les déclarations d’Ammar Saadani, Secrétaire Général du Front de Libération Nationale (FLN), du parti au pouvoir, qui vient d’être obligé de démissionner par un président mort-vivant, accuse directement l’implication de l’ancien chef de la DRS, des services secrets militaires, le Général Mohamed Médiène dit « Taoufik », dans ces tragiques événements de Ghardaïa de 2013 à 2015.

Nous vous réitérons notre exigence à réagir suite à notre urgente alerte, afin d’exiger la libération immédiate de Dr. Kameleddine Fekhar et de tous les prisonniers politiques mozabites et obligez par conséquent, les autorités algériennes à se conformer au droit international, d’arrêter une fois pour toute leur politique d’agression à l’encontre du peuple amazigh et plus particulièrement du peuple mozabite.

En vous remerciant de votre diligence, veuillez agréer, Excellence, l’assurance de ma considération fort distinguée.

Signé: Rachid RAHA
Président de l’Assemblée Mondiale Amazighe

---------------------------------------------------------------------------------------------------
Translate :
November 30, 2016

Her Excellency Madam Federica Mogherini
High Representative of the European Union for Foreign Affairs and Security Policy New

Dear Madam Federica Mogherini,

We urgently request that you save the life of detained Mozabite prisoner Dr. Kameleddine Fekhar in Algeria, and demand for his immediate release.

Your Excellency, on July 15, 2015 our NGO previously called on you, as High Representative of the European Union for Foreign Affairs and Security Policy, to bring to your attention the overt human rights violations against the Amazigh citizens in the Mzab region. Unfortunately, the situation remains the same without progress despite Algeria’s constraint by Article 2 of the Association’s Agreement, which stipulates that a critical element of the agreement is respect for democratic principles and the fundamental rights of man.

We want to bring your attention once again to human rights violations against the Mozabite people, to ensure that the Algerian authorities respect the Universal Declaration of Human Rights. Instead the authorities are deliberately violating human rights in the Mzab region and other Amazigh-speaking regions including Kabyle. Algerian authorities continue to unjustly detain dozens of human rights activists. The detained activists include our representative Dr. Kameleddine Fekhar and his companions, who are victims of false accusations of attacks on national interests and the body corporate. The Algerian government continues to pursue a genocide against the Mozabite people, by choosing to support the Arabic-speaking community of “Chaanba” which continues to attack the Amazigh indigenous community. We must not forget that the Chaanba community has caused the death of more than thirty people in addition to more than a hundred injured Mozabites (see: CMA Report).

We want to inform your Excellency, that Dr. Kameleddine Fekhar and his companions have started another hunger strike since November 15, 2016 in response to these human rights violations. Not only are they being harassed and tortured in prison, their health is gravely deteriorating as a result of these inhumane practices being used against them. This could lead to their deaths if the international community and your institution do not act urgently to pressure the Algerian government to demand their immediate release.
In addition we want to also notify you of Ammar Saadani’s declarations, the General Secretary of the National Liberation Front (FLN), who was forced to resign when he directly accused General Mohamed Médiène, former head of the DRS (military intelligence services), on the tragic events of Ghardaïa from 2013 to 2015.

Your Excellency, we reiterate the responsibility to respond to this urgent matter by demanding the immediate release of Dr. Kameleddine Fekhar and all Mozabite political prisoners. We call on you to compel the Algerian authorities to comply with international law. We urge you, your Excellency, to call on Algerian authorities to stop once and for all their aggressive policies and discrimination towards the Amazigh people and particularly the Mozabite people who are a target not only for their ethnic identity but also for their religious practices.

Thank you for your work, diligence, and consideration into this urgent matter,

Sincerely,

Rachid RAHA

President of World Amazigh Assembly

SIWEL 012146 DEC 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche