Lettre ouverte d'un groupe de citoyens kabyles au président du RCD

12/03/2016 - 22:17

WIZGAN-BOUZEGUENE (SIWEL) — La rédaction publie une lettre ouverte rédigée par un groupe de citoyens de la commune de Wizgan (Lɛerc At Yejjar), dont est d'ailleurs originaire le président actuel du RCD, dans laquelle ces derniers condamnent la dernière attaque du RCD contre le MAK qu'il accuse d'être un parti "extrémiste" :


LETTRE OUVERTE À MOHCINE BELABBAS DU RCD

Lors d’une émission que vous a accordée une chaine de télévision antikabyle, vous avez porté gravement atteinte à la Kabylie.
En zozotant en arabe, vous avez déblatéré sur une Kabylie où tout baigne selon vous et vous vous étonnez de l’existence d’une revendication d’autodétermination.
C’est votre analyse, on vous la laisse d’autant que votre prédécesseur au poste que vous occupez aujourd’hui a déjà déclaré il y a quelque temps « s’être trompé de peuple » à propos de la région ; que la démarche du MAK « est sans issue » et « qu’il ne faut pas que le remède soit pire que le mal », etc. Votre opinion est faite et tout le monde le sait.

Jusqu’ici c’est acceptable. Mais en qualifiant gratuitement le MAK de parti extrémiste, vous proposez à vos parrains un blanc seing pour la répression de militants kabyles.

C’est une honte absolue !

Nous, groupe de citoyens de Bouzeguène, condamnons avec la dernière énergie votre attaque pernicieuse contre un mouvement politique pacifique où militent nos frères et sœurs pour une noble cause.

Où étiez-vous donc M. Bélabas lorsque en 1991 lors des législatives, seule notre circonscription électorale a sauvé l’honneur de votre parti le RCD grâce à un certain Ferhat Mehenni que vous fustigez aujourd’hui, toute honte bue ?

On vous a compris. Les législatives approchent. Tranquillisez-vous donc ; vous aurez votre quota de députés et vous y serez, c’est clair.

Nous épargnons volontiers ceux de votre parti qui compléteront votre liste, car ils sont avant tout des victimes de votre cupidité. Mais votre propre strapontin, M. Bélabas, ne sera pas un mandat de député. Il sera un simple hochet symbole de votre concussion politique car vous serez un député abstrait qui n’aura de racines ni à Alger, ni à Annaba, ni à Oran et ni à Ouargla. Quant à la Kabylie …

Votre strapontin est d’ores et déjà des arrhes d’un tueur à gages. Il ne sera rien d’autre.

Notre objet n’est pas de défendre la MAK, il sait le faire très bien par lui-même et d’ailleurs nous saluons sa réaction pleine de dignité et de sagesse où votre nom n’est même pas cité.

Durant votre mandat vous roulerez carrosse, vous habiterez villa et vous conforterez votre porte-monnaie. Certes. Mais Et l’anaya kabyle vous hantera toute votre vie comme cet œil qui poursuit partout Caïn qui a tué son frère Abel.

WIZGAN (BOUZEGUÈNE), LE 12 MARS 2016
UN GROUPE DE CITOYENS

SIWEL 122217 MAR 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche