" Lettre ouverte au peuple kabyle ", une contribution de Cherif Nait Ouragh

18/05/2016 - 16:21

KABYLIE (SIWEL) — Cette lettre s'adresse aux miens, c'est à dire aux authentiques kabyles lucides, responsables et surtout jaloux de leur Kabylité . Quant aux autres, aux KDS et supplétifs du régime colonial d'Alger ,qu'ils croupissent dans leur fange en usant de la mangeoire jusqu'à la fin de leur insignifiante existence.


Cet appel s'adresse au peuple kabyle, aux hommes aux femmes, aux jeunes, aux intellectuels, aux artistes .Unissons nos efforts et luttons sans répit pour une Kabylie libre et indépendante où toutes les valeurs qui nous sont si chères seraient assurées.

Cet appel s'adresse surtout aux intellectuels, aux artistes, car ils doivent être à l'avant garde de toutes les causes justes et à plus forte raison de la leur : Respectez votre nature, ne déviez pas de la ligne originelle, soyez dignes de vos aînés lesquels par leur combat de longue haleine ont réussi à éveiller les consciences et à donner une nouvelle dynamique au combat identitaire.

Le militantisme exclusivement kabyle qui tentait de démocratiser toute l 'Algérie était une utopie. Nous avons perdu beaucoup de temps et d'énergie, désormais notre combat sera focalisé sur l'indépendance de notre chère Kabylie, toutes nos forces, toutes nos pensées seront exclusivement consacrées à l'accomplissement de ce noble objectif.

Sœurs et frères kabyles,

Sortons de notre mutisme, notre chère patrie est menacée de disparition, rejoignons tous le MAK, il est le seul espoir de salut. Tous ensemble, unis comme les doigts d'une même main, nous serons plus forts, plus intelligents, notre objectif sera vite atteint. La Kabylie indépendante nous sera reconnaissante et les futures générations fières de nous.

Quelles que soient nos tendances politiques et idéologiques, nous chérissons tous la Kabylie ,nous nourrissons pour elle les mêmes espoirs et les mêmes aspirations. Depuis le transfert « de souveraineté » de la France vers l'Algérie, la Kabylie subit un déni identitaire, un ethnocide programmé et planifié et ses droits les plus élémentaires sont bafoués.

Le pouvoir colonial et raciste d'Alger, avec l'aide de ses supplétifs, avait programmé de longue date la disparition de la Kabylie et l'anéantissement de ses valeurs ancestrales. Pour le régime d'Alger ,la Kabylie doit être une province arabe et toutes les valeurs qui nous sont si chères seront dissoutes et absorbées par l'idéologie arabo-islamique.

Souvent menacée de disparition, la langue Kabyle a toujours été sauvegardée grâce surtout aux femmes Kabyles qui étaient des nobles gardiennes du temple .Je rend à ces honorables femmes un vibrant hommage et exhorte les jeunes femmes kabyles à suivre l'exemple de leurs aînées.

Perchés sur les collines, les villages Kabyles constituent des forteresses de préservation d'une culture singulière, située aux antipodes de la culture arabo-islamique. Plusieurs penseurs occidentaux sont fascinés par l'organisation sociale et politique de la Kabylie. L'intérêt politique de la communauté devrait être tout le temps protégé de l'intrusion de l'élément étranger.

Pour parvenir à ses fins le pouvoir raciste d'Alger utilise tous les moyens et dispose d'un budget conséquent pour soudoyer des kabyles alléchés par des avantages matériels.

Au lieu de former des gens éveillés ,ouverts, l'école Algérienne tend à former des "récitateurs" de coran, à glorifier les traîtres, à séquestrer et à occulter les vrais héros .L'école algérienne est pervertie et la culture authentique, plusieurs fois millénaire n'a pas le droit de cité chez elle.

Soyons vigilants car l'islamisation ne s'est pas arrêté aux choses de la religion mais veut conquérir le domaine de la vie sociale et civile . Les gents fréquentant les mosquées en Kabylie doivent redoubler de vigilance et surtout n'accorder aucun crédit aux dires de ces imams charlatans qui dressent les kabyles les uns contre les autres, la majorité d'entre eux pour ne pas dire la totalité sont des terroristes assassins d' enfants et de femmes ayant bénéficié de la concorde civile initiée par le nain d'Alger. Il est illicite de prier derrière ces énergumènes, le coran est très explicite sur ce sujet. S'ils étaient crédibles et musulmans authentiques, ils commenceraient par condamner les pratiques mafieuses du régime d'Alger. Ne soyons pas naïfs, ils leur obéissent au doigt et à l’œil, ils ne peuvent couper la branche sur laquelle ils sont assis.

Soyons vigilants et surtout faisons attention car l'arabe islamise et l'islam arabise. Nous sommes à présent rassurés car la jeunesse kabyle se reconnaît massivement dans le MAK. La victoire est proche et inéluctable . Embarquons tous pour la même destination nous arriverons certainement à bon port .

Nous sommes unis , nous sommes uniques, nous sommes Kabyles .

Vive la Kabylie libre et indépendante

Cherif Nait Ouragh

SIWEL 181621 MAI 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu