" Lettre ouverte : Achour Arrouche a Gma, Azul ! Azul à tous les ‘’Achour’’ de Kabylie ! " par Yidir

16/07/2016 - 12:11

CONTRIBUTION (SIWEL) — Cela fait plus de 25 ans que je n’ai pas eu la joie de te rencontrer et te saluer. Pourtant on ne s’est jamais ‘’séparé ’’ et cela fait une éternité que nous sommes ensemble.

Ensemble depuis que la Kabylie et le peuple kabyle sont ce qu’ils sont depuis la nuit des temps et face à tous les colonisateurs venus du nord ou de l’est pour … coloniser.

Ensemble pour dire non à la négation, par exemple lorsque le moment est venu de choisir le prénom de nos enfants et les inscrire dans l’administration qui s’est avérée coloniale.

Tu as eu ton épisode pour nommer le tien et moi aussi j’ai eu à faire un bras de fer avec un zélé qui voulait coûte que coûte ajouter un préfixe et un suffixe au prénom amazigh de mon fils pour l’arabiser.

Que n’avions-nous pas subis ?


" Lettre ouverte : Achour Arrouche a Gma, Azul ! Azul à tous les ‘’Achour’’ de Kabylie ! " par Yidir
Généreux et sincèrement aussi, comme la Kabylie et son peuple, nous avions aussi fait des milliers de kilomètres, au prix de nos vies souvent, pour crier haut et fort ‘’Hora Dimokratia … !!’’

Achour a Gma, je sais que tu ne regrettes rien de cela, moi non plus, mais le choc du printemps noir je le ressens encore et encore et tel un tsunami ses vagues meurtrières veulent encore engloutir ce qui reste de Kabyle et de Kabylie. Désormais, La Kabylie et son destin passe avant tous et avant tout.

Désormais, seul un État kabyle libre et indépendant installé sur son véritable socle kabyle … en Kabylie … par des Kabyles pourra nous prémunir des assauts négateurs de ce néocolonialisme incarné par ‘’l’État’’ algérien.

Achour, tu es convoqué à deux postes de polices, ils te voient partout, ils paniquent, ils ont peurs … et leur sinistre ‘’ministre’’ leur ordonne de ‘’faire quelque chose …’’

Toi qui es déjà au four et au moulin … kabyles, vas-y donc sans crainte, je suis avec toi, nous sommes avec toi, des Achour il y en a des milliers, des millions, leur répression ne peut pas nous contenir, on débordera pacifiquement et avec la force di droit international leur lois scélérates et d’apartheid.

Les Achour LIBRES et KABYLES seule la Kabylie LIBRE pourra les enfanter et les garder en sécurité en son sein.

Toi, … des milliers d’autres, … moi, … lui, … ma sœur, … mes nièces, … ma mère, … cette maison, … ce village, … cet anonyme, … nos deux Présidents, … nos ministres, … nous sommes un arbre vivant pour bâtir enfin la Kabylie et son très prochain État libre et indépendant pour que les Achour du pays kabyle aillent au four et au moulin kabyles et non malmenés dans une administration coloniale.
Non, tu mérites mieux : Un Pays, la Kabylie !

Seg ul, aqli yidek ! Ar timlilit.

Yidir

SIWEL 161211 JUL 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu