Lettre à François Hollande : "le MNLA est un mouvement légitime apprécié et bien représenté"

06/10/2012 - 14:33

PARIS (SIWEL ) — Dans une lettre adressée par Sephora David au président français, François Hollande, il est mis en exergue la légitimité du Mouvement national pour la libération de l'Azawad. La lettre revient aussi sur la responsabilité française dans les conflits que vivent les pays anciennement colonisés par la France coloniale.


François Hollande se dit déterminé à envahir l'Azawad. PH/DR
François Hollande se dit déterminé à envahir l'Azawad. PH/DR
A l’intention du président de la république française, du ministre des affaires étrangères et du ministre de la défense français.

Je vous écris pour vous faire part d’un mécontentement général et de la consternation de tout un peuple vis-à-vis de votre approche de la question azawadienne, de votre ingérence multi-décennale dans les affaires africaines et notamment nord-africaine.

Nul besoin de vous faire un cours d’histoire pour arriver à vous faire comprendre que la question « nord malienne » et le conflit que connaît la région du Sahel a pris ses sources avec la colonisation française. Quand on s’attaque à un peuple, qu’on l’handicape en lui ôtant ses ailes et ses rêves, qu’on s’approprie ses richesses et qu’on le réduise à rien, on peut s’attendre à ce qui arrive de nos jours au Nord Mali.

Mr Hollande, vous dites aux journalistes que nul ne puisse contrer vos intentions d’envoyer des forces militaires sur les terres azawadiennes, vous parlez au nom de la planète, vous parlez au nom du peuple autochtone qui non seulement a son mot à dire mais a également tout les droits légitimes de prendre son destin en main et choisir les moyens avec lesquels s’accaparer ce destin et défendre ses biens, un destin qui depuis des siècles semble lui faire défaut.

Ce même peuple brave et honorable qui voit des décennies durant vos entreprises et votre néocolonialisme défigurer ses paysages, voler ses ressources naturelles dont le fameux uranium qui n’est autre que la raison de votre fièvre incandescente et votre peur effroyable de voir l’Azawad libre indépendant et surtout en mesure de vous chasser définitivement de la région.
Votre pays, la France, a déchiqueté notre patrie Tamazgha, a définitivement détruit le peuple berbère natif de l’Afrique du nord, un peuple brave, pacifique et laïc, un peuple qui, histoire témoin, ne s’est jamais attaqué à la souveraineté d’une autre nation, un peuple qui aujourd’hui est en train d’essuyer vos élans passés.

Avec vos plans et vos cartes pré-dessinées d’une Afrique franco-française, vous avez managé vos intérêts en ignorant royalement les peuples du continent. Je ne remets pas votre gouvernement en cause, fraîchement élu et la connerie n’est guère rétroactive et heureusement car on n’est encore pas sortis de l’auberge.

Mais le but de ma lettre est de vous donner une chance de sauver la face de la France, sauver l’avenir des français et surtout honorer vos engagements de compagne vers un changement évident au lieu de continuer le sombre programme de vos prédécesseurs un programme tout bonnement destiné à carburer le mondialisme au prix des identités africaines et mondiales.

Je vous donne une chance de revoir vos plans, de revoir vos idéaux et repenser vos alliés. Vous dites être socialistes alors soyez pour une fois socialiste et regardez la société berbère sujette aux affres du colonialisme arabo-baathiste, une société de près de cent millions d’âmes médiatiquement parlant prise pour arabe alors qu’elle est berbère, Amazigh et amazighophone, prise pour musulmane alors qu’elle est laïque, où chrétiens, juifs, musulmans et athées ont toujours vécu sereinement et librement.

Ne vous voilez pas la face en argumentant inlassablement vos débats avec la question des droits de l’Homme et de la charte des Nations Unis, Mr Hollande, on n’est plus en 1789 et on n’était pas présents lors de la création de l’ONU. Les questions qui se posent aujourd’hui n’ont pas eu à être posées lors de la rédaction de chartes révolues, alors cessez, je vous en prie, de nous ramener encore et encore à subir des protocoles insignifiants et non représentatifs de nos aspirations.

Mr le président, soyez fier d’être le président d’un peuple libertaire et fier qu’est le peuple français, un peuple intelligent en avance sur son temps et qui mérite un gouvernement qui puisse répondre à ses attentes et être à l’écoute de ses envies, un gouvernement qui ne doit pas marginaliser une partie de la population pour les applaudissements de l’autre.
Un gouvernement doit servir la nation, l’identité française et les amis de la France et des français. Le changement c’est bien mais la question est : Le changement en mieux ou en pire ? Pensez-y Mr Hollande, les français veulent savoir.

Je ne m’ingère pas dans vos affaires internes, je ne suis pas française, je suis simple citoyenne berbère, j’aime ma patrie et je respecte la France et aime les français, je m’adresse à vous dans l’espoir de vous voir apporter un minimum d’intérêt à ma missive et de vous voir revoir votre tactique et votre politique étrangère vis-à-vis de la nation touarègue. Ne déboutonnez pas tout un état naissant pour quelques brins d’uranium. Vous cherchez à intervenir militairement sur un terrain que vous êtes loin de connaître, vous ne connaissez pas la composition de la société « malienne » ni l’histoire de la région.

Vous ne connaissez pas le MNLA (Mouvement National pour la Libération de l’Azawad) alors que vous devrez, c’est un mouvement légitime apprécié et bien représenté que ça soit dans l’Azawad ou en Europe, c’est un mouvement politique et non terroriste, prenez contact avec ses membres, vous serez surpris de trouver en eux un partenaire et un membre négociant très habile et diplomate.

Le gouvernement malien est définitivement incapable d’assurer la sécurité de la région du Nord, s’il l’était le MUJAO et AQMI ne seraient pas en train d’y faire la loi.
Mr le président dans l’espoir que vous lisiez ces quelques mots d’une citoyenne berbère, et que vous preniez contact avec le peuple touareg laïc et son représentant politique le MNLA, acceptez de recevoir mes salutations.

Par: Sephora David / avaaz.org
SIWEL 061433 OCT 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche