SIWEL | Agence kabyle d'information

Les villages kabyles ne sont pas raccordés au gaz bien que l’Algérie en soit l'un des premiers producteurs

26/11/2011 - 12:40

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Bien que l’Algérie soit classée parmi les premiers pays producteurs de gaz, plusieurs villages de la Kabylie ne sont pas raccordés au gaz.


Les villages kabyles ne sont pas raccordés au gaz bien que l’Algérie en soit l'un des premiers producteurs
A chaque occasion, la tutelle trouve des prétextes pour renvoyer « sine die » des projets devant être achevés, il y a des années de cela. C’est le cas du gazoduc devant alimenter le flanc nord de la wilaya de Tizi-Ouzou. Ce gazoduc d’un diamètre de 16 pouces et d’une longueur de 62 km, destiné au renforcement de l’alimentation en gaz naturel des localités du flanc nord de la wilaya, sera mis en service d’ici la fin de l’année en cours, a-t-on appris auprès de la direction de l’Energie et des Mines (DEM), selon un état d’exécution présenté par le service DEM de l’énergie et des mines.

Cependant, les travaux de réalisation de ce projet, confiés à la Société Kanagaz, n’ont donné lieu, à ce jour, qu’à la pose de 52 km de canalisations et à l’ouverture de 61 km de tranchées pour le passage des conduits. Il traverse la wilaya de Tizi-Ouzou sur 46 km et celle de Boumerdes sur 16 km à partir de Bordj Menaiel.

Il faut signaler également que ce projet date d’une dizaine d’années. Bien que lancé en 2006, à ce jour, les habitants s’apprêtent à affronter un hiver rude et devront attendre encore pour voir le gaz arriver. Un habitant déclare :«  Nous ne croyons plus aux promesses sans lendemain des autorités locales et du gouvernement algérien ».

Doté d’une enveloppe de l’ordre de deux milliards de DA, mobilisée sur l’avenant du programme complémentaire alloué en 2006 à la wilaya, ce projet est destiné à « soulager l’actuel réseau de 8 pouces, entièrement arrivé à saturation, desservant les localités situées au nord de la wilaya, notamment celles du littoral, telles que Tigzirt, Iflissen et Azeffoun », a-t-on indiqué.

Entamés en février 2008 pour leur aboutissement dans un délai contractuel de 15 mois, les travaux de réalisation de ce projet accusent un grand retard, a indiqué un responsable. Il a tenu à souligner que ce genre d’attitude pénalisant l'usager n’a pas lieu d’être.

S’agissant de la couverture de la wilaya en gaz naturel, la DEM en situe le taux actuel à 42%, représentant le raccordement de 105.000 foyers, alors que celui-ci n’était que de 10% en 2000. Cette progression de l’alimentation de la wilaya en gaz naturel est « le résultat de la consistance des différents programmes alloués à la wilaya en la matière ayant atteint, durant cette dernière décade, plus de 47 milliards de DA », a signalé la DEM, en rappelant que son schéma directeur d’alimentation en gaz naturel « s’appuie sur le raccordement prioritaire des chefs-lieux de daïras et des communes, avant de s’étendre à des quartiers et villages ».

lr
SIWEL 261245 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu