Les travailleurs du quotidien l’Authentique dans la rue : Un journal du général Betchine ferme ses portes

25/09/2013 - 19:24

ALGER (SIWEL) — Le syndicat national des journalistes affirme son soutien et sa solidarité avec ces employés. En effet, dans un communiqué rendu public, il écrit que « l’avocat du SNJ, maître Youcef Dilem, a été mis à la disposition du collectif des travailleurs de « L’Authentique » pour une assistance juridique indispensable en pareilles circonstances.


Les chamboulements qui ont émaillé le limogeage des hommes influants dans le marché de la publicité publique en Algérie, a subitement eu son effet sur les journaux arrosés par l’argent du contribuable. Hichem Aboud qui a poussé ses journaux à la fermeture avant de prendre la fuite vers l’étranger, a laissé des dizaines de salariés dans le désarroi.

Voila qu’un autre quotidien financé entièrement par l’argent de contribuable ferme ses portes dans une conjoncture très difficile pour ses employés. C’est le journal « l’Authentique » de l’ex conseiller du président Zeroual, le général à la retraite Betchine. Les responsables de cette publication ont imposé aux employés de se déplacer d’Alger à Constantine pour continuer à assurer leurs postes. Mais comment une personne qui a travaillé plus de 15 ans à Alger se trouve obligée de se déplacer à plus de 4OO kilomètres pour aller travailler, s’interrogent les membres du collectif des journalistes et techniciens de l’Authentique.

Ces derniers voient en cette décision une manière de trouver un prétexte pour mettre les travailleurs à la porte sans aucune indemnité. Ils menacent de sortir dans la rue pour protester contre ces pratiques. « Le montant des indemnités n’a pas été précisé. Nous voulons avoir des garanties. Aujourd’hui se tiendra, à l’inspection de Travail, une réunion de conciliation. Si la direction ne se présente pas, nous demanderons un PV de non-conciliation pour entamer une action en justice afin de défendre nos droits. Le motif avancé par la direction est d’ordre financier, elle indique qu’elle ne peut plus payer le loyer du siège et les charges directes », s’exclament les travailleurs de cette publication.

Le syndicat national des journalistes affirme son soutien et sa solidarité avec ces employés. En effet, dans un communiqué rendu public, il écrit que « l’avocat du SNJ, maître Youcef Dilem, a été mis à la disposition du collectif des travailleurs de « L’Authentique » pour une assistance juridique indispensable en pareilles circonstances pour obliger cet employeur étranger à la corporation, au mépris d’une autre législation, le code de l’information en l’occurrence, à retirer immédiatement sa décision et à cesser toute intimidation contre les travailleurs, sous quelque forme qu’elle soit ». C’est la fin du blanchiment d’argent pour les journaux lancés par des aventuriers sourciers en Algerie.

Siwel avec Tamurt



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu