Les souverainistes Kabyles dans la mire du pouvoir colonial algérien

03/10/2016 - 20:50

KABYLIE (SIWEL) — Face à la violence et la répression du pouvoir colonial algérien perpétrées contre les souverainistes kabyles ces derniers temps, les rangs du MAK-Anavad se resserrent. La détermination des kabyles insoumis et leur soif de justice prennent de l'épaisseur. Toutes les tentatives de déstabilisation de la part du régime algérien contre le Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) et le Mouvement de l'Autodétermination de la Kabylie (MAK) seront vaines et sans aucun impact sur la volonté du peuple Kabyle à prendre son propre destin en main.


La panique ne changera pas de camp certainement. La crise est dans les sillages du pouvoir algérien despotique et assassin, sans doute. Un régime géré par une mafia, à sa tête un mort-vivant, causant la ruine et le malheur de plus de 40 million de personnes. Ainsi, l'Algérie préfabriquée et fomentée de toutes pièces par la France coloniale est devenue la risée des peuples après un peu plus d'un demi-siècle d'une pseudo-indépendance, survenant au lendemain d'une indépendance confisquée.

Immaculé de sang et inculpé dans d'innombrables crimes infâmes, le régime se retourne contre la Kabylie et les Kabyles pour détourner l'opinion publique des vrais problèmes qui s’abattent sur la population et de ses grands scandales de corruption espérant pouvoir redorer son image lamentable et incorrigible.

Les démons ne sont pas les bienvenus chez nous, en Kabylie. Depuis 1962, la Kabylie était dans la mire des arabo-baathistes qui se sont accaparés du pouvoir et ont confisqué notre liberté durement arrachée après une occupation français qui a duré 132 ans. La Kabylie, était à l'avant garde de cette lutte acharnée et qui a coûté la vie de dizaines de milliers de ses braves enfants. Depuis, cet héritage de résistance a pris racine sur la terre d'Amirouche, Abane, Krim, Matoub, Ferhat, Bouaziz et des millions d'autres braves Kabyles. Les Kabyles n'ont rien oublié et ne comptent pas tourner la page pour se soumettre. Ils ont la Kabylie comme terre et la Kabyle comme identité et quiconque ne parviendra à faire d'eux ce qu'ils ne sont pas. Des hommes et des femmes libres.

Les compagnes de désinformation et de propagande que mène le pouvoir illégitime algérien contre les responsables du MAK-Anavad et l'image du tsunami dans un verre d'eau qu'il veut faire passer comme un véritable déluge montrent bien sa peur et sa panique face à la sérénité de ce mouvement populaire et pacifique qui n'a qu'un seul but celui de libérer la kabyle de l’asservissement du colonialisme algérien.

La France et bien d'autres forces coloniales ont utilisé ces méthodes d'intimidations et de répression pour dissoudre les partis libérateurs et démoraliser les foules qui se sont dressés contre eux. L'échec est total. En Kabylie nulle force n'est parvenue à pulvériser l'espoir et la ténacité de ce peuple frondeur. Le régime de Boumediene a tenté de museler le Kabyle, celui de son prédécesseur a tenté d'évincer le kabyle et celui de Bouteflika tente vaille que vaille le subjuguer et l'avilir.

Ce même pouvoir qui a amnistié les coupeurs de têtes, a exempté les corrompus, a acquitté les fraudeurs et a relaxé les criminels lance une chasse à l'homme en Kabylie en mobilisant tous ses moyens de guerre et de répression pour une seule et unique raison qui est celle de brimer les souverainistes, dépouiller cette terre et anéantir son identité. La "fracture" et le "séisme" au sein du MAK-Anavad dont parlent les ennemis de la Kabylie n'ont, en réalité, ni queue ni tête. Le peuple Kabyle est conscient des méthodes machiavéliques du régime algérien et sait que le temps dévoile les calamités et fait divulguer la vérité. Il est surtout convaincu que la Kabylie vaincra.

Vive la Kabylie Libre et Indépendante.

Boualem Afir
SIWEL 032050 OCT 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche