Les sièges des APC de Makouda et d’Akfadou fermés par les citoyens

30/10/2016 - 17:59

AKFADOU & MAKOUDA (SIWEL) — Les habitants de plusieurs villages ont fermé aujourd’hui 30 octobre le siège de l’APC et de la daïra de Makouda et ont fermé des routes suite à leur ras le bol du laisser-aller des autorités algériennes. A 50 km de là, à Akfadou, le siège de l’APC a également été fermé par les citoyens du village Tapount afin de protester contre leur marginalisation.


Au moins deux sièges d’APC ont été fermés aujourd’hui en Kabylie, un à Vgayet et un à Tizi Wezzu. Des fermetures dues à des conditions de vies insupportables que vivent les villageois.

A Akfadou :
Les citoyens du village de Tapount ont protesté contre la négligence des autorités locales quant aux glissements de terrains qui menacent leurs habitations chaque hiver et ont rappelé au passage l’entière responsabilité de l’Etat algérien dans les malheurs qui pourraient survenir durant l’hiver qui arrive. Le problème de transport scolaire a été également soulevé.

A Makouda :
En plus d’avoir fermé le siège de la commune et celui de la daïra, les citoyens de plusieurs villages dont Attouche, Ain Larv3a, Tazrart, Tigulmamin et Aguni Buklan, ont également procédé à la fermeture des routes RN72 et CW3 afin d’exprimer leur colère et leur ras-le-bol devant l’insouciance des autorités quant à un cadre de vie qui se dégrade. Des policiers algériens ont essayé de forcer la réouverture des routes mais les citoyens les ont fait battre en retraite.
Les problèmes soulevés sont, entre autres, les routes impraticables, un manque d’eau flagrant depuis plusieurs mois, absence du gaz de ville et la non-gestion des eaux usés.

nbb
SIWEL 30101825 OCT 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche