Les militants du RCD marcheront avec le MAK le 20 avril à Tizi-Ouzou

18/04/2012 - 15:16

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les militants du RCD prendront part à la marche nationale kabyle décidée par le MAK pour le 20 avril prochain à Tizi-Ouzou.


Les militants du RCD marcheront avec le MAK le 20 avril à Tizi-Ouzou
La direction du Rassemblement pour la culture et la démocratie a appelé « toutes les citoyennes et les citoyens, notamment les jeunes, à se mobiliser massivement et solidairement pour prendre part aux marches populaires du 20 avril 2012 et en faire un moment de renaissance démocratique qui replace la revendication amazigh au cœur des aspirations démocratiques, disqualifie le hold-up du 10 mai et rassemble toutes celles et ceux qui luttent pour vivre dans la dignité, la liberté et la justice dans leur pays ». Une décision confirmée par un cadre du parti qui a souligné « la nécessité de marcher dans l'union et la communion ».

Ce n'est pas la première fois que les militants du RCD marchent avec ceux du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie. Le 20 avril 2009, l'ex président du RCD Saïd Sadi avait appelé ses sympathisants à rejoindre la marche unitaire du MAK qui avait mobilisé rappelle-t-on quelques 20.000 personnes.

Le RCD avait souligné dans un communiqué qu'« Avril 80 fut une réussite parce qu’il a rassemblé au-delà des sectarismes partisans ».

Il ajouté que « la Kabylie, matrice des luttes démocratiques, endure un sectarisme politique, une marginalisation économique, une agression culturelle et une insécurité qui devront tôt ou tard être jugés pour ce qu’ils sont : une stratégie criminelle de domestication digne des tyrannies bananières qui survivent par la négation de la citoyenneté ».

Pour rappel, la marche nationale kabyle démarrera à 11h de l'université Mouloud Mammeri vers l'ancienne mairie de Tizi-Ouzou pour demander l'autodétermination du peuple kabyle et exprimer le rejet des élections législatives du 10 mai prochain. La marche sera dédiée aussi à la nouvelle République de l'Azawad et aux Amazighs libyens.

Le président du MAK Bouaziz Ait Chebib a estimé dans un entretien accordé hier mardi à Siwel que « les formations démocratiques kabyles ne divergent pas sur l'objectif final mais sur les moyens d'y parvenir ».

« La Kabylie est au cœur même de la régionalisation modulable du RCD. Il n’y a pas de contradiction à nos approches et nous y voyons au contraire une complémentarité. » avait-il dit.

uz
SIWEL 181432 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu