Les militants du MAK convergent vers la maison des droits de l'Homme de Tizi-Ouzou

10/03/2013 - 19:02

TIZI-WEZZOU (SIWEL) — Les militants du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie sont en train de converger vers la maison des droits de l'Homme de Tizi-Ouzou. Tous les militants et citoyens arrêtés ce matin à Tizi-ouzou ont été relâches à l'exception de Bouaziz Ait-Chebib, président du MAK. Hassiba Abbassène, qui était parmi les derniers détenus vient d'être relâchée, tandis que Ahcène Cherifi a été évacué à l'Hôpital de Tizi-Ouzou. selon les militants du MAK qui ont eu à être auditionné avec le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib, ce dernier aurait été le plus malmené par la police et c'est à cette effet qu'il a été isolé. Pour l'instant, c'est le dernier à être encore entre les mains des policiers algériens.


SIWEL 101901 MARS 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu