Les insurgés libyens disent avoir capturé 15 mercenaires algériens, Alger dément

10/04/2011 - 20:28

ALGER (SIWEL) — Des insurgés libyens ont affirmé avoir capturé 15 mercenaires algériens et tué trois autres dans la ville d’Ajdabiya tombée entre leurs mains aujourd’hui dimanche. Mais Alger dément toute complicté avec le régime de Kadhafi.


Le chef de l'Etat algérien Abdelaziz Bouteflika (Photo Y. I SIWEL)
Le chef de l'Etat algérien Abdelaziz Bouteflika (Photo Y. I SIWEL)
Amar Belani, porte-parole du ministère des Affaires étrangères algérien a indiqué qu’Alger a déjà démenti ces allégations qu’il qualifie de « fallacieuses ».

Le porte-parole des rebelles libyens, le Chamsiddine Abdoulmolah, qui a affirmé que «les personnes capturées ne portaient pas de papiers d'identité, mais ont prétendu qu'ils étaient Algériens, avec un accent algérien».

« Je tiens encore une fois à démentir de la manière la plus catégorique et la plus ferme possible une quelconque implication de l'Algérie dans cette prétendue opération de mercenariat», a indiqué samedi le responsable algérien.

Le 29 mars dernier, le Gouvernement provisoire kabyle (Anavad) à travers son ministre des Relations internationales Arezqi At Hemmuc, a affirmé détenir des « informations sûres » quant à une aide militaire apportée par l’Algérie au régime de Kadhafi et a dénoncé la fermeture de l’espace aérien algérien aux forces de la coalition internationale.

uz
SIWEL 102057 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu