Les habitants du village Ibourassen ferment le siége de l’APC d’Ath Laâziz

18/01/2012 - 14:21

TUVIRET (SIWEL) — Des centaines de personnes de la localité Ibourassen dans la commune d’Ath Laâziz, au nord de Tuviret, ont bloqué aujourd'hui 18 janvier, le siége de l’hôtel de ville.


Les élus et les fonctionnaires n'ont pu rejoindre leurs bureaux. Les villageois exigent le revêtement d’une piste reliant le village vers le CW05 et réclament des moyens de transport vers le chef lieu de wilaya. Ces mêmes villageois ont par le passé mené plusieurs actions similaires.

Résumant la situation, Ali Bouras, président du comité du village dira : «Nous ne pouvons même pas circuler à pied surtout en période de pluie. Le Président de l'APC n’a pas tenu à ses engagements. Il nous a pourtant, à maintes fois, promis de procéder à l’aménagement de ce chemin.».

Le tronçon ouvert à partir du village Beni Fouda au village Ibourassen est dégradé. De nombreux glissements de terrain ont été enregistrés. L'autre problème soulevé par les manifestants est celui de l’absence des moyens de transport. «Les transporteurs assurant la liaison entre Tuviret et Ath Laâziz refusent de transporter les passagers vers le village à cause de l'état dégradé de la route; de plus, ils exigent 200da de plus alors que le tarif est de 25da», déplore le président du comité de village.



cc
SIWEL 181421 JAN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu