Les habitants d'Imazgharène obtiennent gain de cause après des jours de contestation

17/08/2011 - 17:44

DRAA EL MIZAN — Après une semaine d'actions successives de fermeture de sièges étatiques, les habitants d'Imazgharène ont eu gain de cause, a appris Siwel au près d'un membre du comité de village.


Enfin, après deux mois, l'eau a coulé des robinets en quantité suffisante et nous souhaitons que le programme tracé avec l'ADE soit respecté, c'est-à-dire trois jours par semaine", a ajouté notre interlocuteur.

Quand aux autres revendications à savoir le bitumage des pistes, la réalisation d'un daleau, de l'électricité pour les habitations non encore électrifiées, elles seront prises en charge par les directions de la wilaya. "On peut dire que notre lutte a payé, a poursuivi le même membre.

Pour obtenir une salle de soins, il a fallu que les citoyens ferment la mairie mardi. C'est aujourd'hui qu'ont commencé les travaux de démolition d'une ancienne école pour servir d'assiette foncière pour ce projet. Il est prévu dans le cadre des PCD complémentaires, a conclu la même source.

Les citoyens d'Imazgharène avaient fermé la mairie de Frikat et la daira de Draâ El-Mizan en août 2010 et en février 2011. Depuis le 7 août dernier, ils ont fermé les sièges de l'ADE et de la daïra de Draâ El-Mizan, la subdivision de l'hydraulique de la même daïra et la mairie de Frikat, et l'ADE, la subdivision de l'hydraulique et la mairie.
ag
SIWEL 171757 AOUT 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu