Les expropriés du barrage de Souk N’Tleta ferment la mairie de Tirmitine

24/11/2014 - 15:01

TIRMITINE (SIWEL) — Les expropriés du barrage de Souk N’Tleta, dans la commune administrative de Tirmitine, ont procédé, hier matin , à la fermeture du siège de la mairie afin de réclamer leur relogement. Quarante et une (41) familles de Megdoul sont frappées d’interdiction de construire sur leur propre terre depuis les plus de 20 ans.


Les expropriés du barrage de Souk N’Tleta ferment la mairie de Tirmitine

Ces familles estiment le temps d’attente est largement dépassé (depuis les années 1990) et ce d’autant plus les autres expropriés de Tadmaït et de Oued Ksari ont été régularisés. Il semblerait que les autorités locales aient omis de remettre la liste des propriétaires concernées et de leurs ayant-droit à la direction algérienne de l’hydraulique qui exploite les eaux de Kabylie.

Des familles entières ont vu leurs terres réquisitionnées pour la réalisation du barrage de Souk N’Tlata. Ils n’ont donc pas le droit de construire sur leur terres mais ils ne sont pas pour autant relogés.

Il est à noter que l’eau est une richesse kabyle inestimable qui est exploitée par l’Etat algérien. A titre d’exemple, le barrage de Taqsebt qui est déjà fonctionnel alimente 3 grands département Tizi-Ouzou, Boumerdes, Alger et Blida.

mel,
SIWEL 241501 NOV 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche