Les établissements du primaire et du moyen en grève à Tizi-Ouzou

24/04/2012 - 17:08

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les enseignants du primaire et de l'enseignement moyen affiliés au syndicat de l'Union national des personnels de l'éducation et de la formation (UNPEF) ont entamé, aujourd'hui le 24 avril une grève de deux jours pour exiger du ministère de l'éducation de revenir sur leur statut, a appris Siwel auprès des syndicalistes du CEM d'Ait Yahia Moussa.


Sit-in de l'UNPEF à la direction de l'éducation de Tizi-Ouzou (PH : DR)
Sit-in de l'UNPEF à la direction de l'éducation de Tizi-Ouzou (PH : DR)
Selon ces derniers, la grève a été « largement suivie » dans ces deux paliers de l'éducation. En clair, ils demandent de revoir la classification des enseignants du primaire et des professeurs de l'enseignement fondamental qui ne bénéficieraient pas d'une reclassification énoncée dans le dit statut c'est-à-dire la catégorie 11 pour le primaire et la 12 pour le moyen.

« Nous exigeons du ministère à ce que ces fonctionnaires soient classés dans ces catégories sans aucune condition », a déclaré à Siwel un autre syndicaliste. Dans cette plate forme, ils exigent aussi de relever la catégorie des adjoints de l'éducation à la 10 au lieu de la 7.

D'autre part, ils réclament les droits des corps communs. L'UNPEF a décidé d'observer une grève cyclique d'une semaine à partir du 29 avril prochain « jusqu'à la satisfaction pleine et entière de toutes les revendications ».

ag
SIWEL 241712 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu