Les deux mozabites, Sekoutti Djaber et Ahmani Youcef acquittées pour les chefs d'inculpation de : « association de malfaiteurs et incitation à attroupement ».

08/06/2015 - 10:19

MEDEA (SIWEL) — Devant le tribunal criminel de Medéa, s’est tenu hier le procès de deux citoyens mozabites, Sekoutti Djaber et Ahmani Youcef. Les deux victimes du racisme de l’Etat algérien ont finalement été acquittées pour les chefs d'inculpation de : « association de malfaiteurs et incitation à attroupement ».


Les deux mozabites, Sekoutti Djaber et Ahmani Youcef acquittées pour  les chefs d'inculpation  de : « association de malfaiteurs et incitation à attroupement ».
Cependant Ahmani Youcef qui a reconnu l'attroupement armé a été condamné à 4 mois de prison avec sursis ; et ce , après une détention effective de 14 mois.

Le collectif d’avocats de défense des deux citoyens mozabites était constitué des maîtres : Rahmouni Fatiha, Chalabi Rafik Bamoune Mohamed, Dadi Oubéka Mounir , Ahmine Noureddine, Dabouz Salah , Hadj mesaoud fakhar mohamed et kharazi slimane.

Rappelons que les mozabites font régulièrement, depuis 2 ans maintenant, l’objet de véritables raids assassins de la part de la communauté arabe Chaamba. Celle-ci est épaulée et soutenue par les services de police et de gendarmerie algérienne mais ce sont les citoyens mozabites, obligés d’assurer eux-mêmes leur sécurité qui sont poursuivis pour « attroupement armés ».

Sans doute que l’Etat algérien attend des Mozabites qu’ils acceptent sagement que les châambas viennent détruire leur patrimoine, piller et brûler leur biens et leurs maison, ou encore qu’ils les assassinent en toute impunité comme cela a déjà été le cas pour près d’une quinzaine d’entre eux.


fr,
SIWEL 081019 JUIN 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu