Les deux jeunes victimes inhumées aujourd'hui à Vgayet

23/12/2012 - 18:03

VGAYEY (SIWEL) — Pour apaiser une situation déjà tendue et remettre la faute sur le dos des victimes, la police locale, pour innocenter l'armée algérienne, n'a rien trouvé de mieux que de mentir sur les circonstances de la tuerie en prétendant que la « bavure » s’est passé entre minuit et une heure du matin, insinuant que les victimes étaient juste des voyous. Consternée par ces propos, la population a violemment réagi. A l’heure où nous mettons sous presse, des affrontements ont lieu entre les jeunes de Souq Letnin et la police locale.


C'est aujourd'hui qu'a eu lieu l’enterrement des deux victimes de la « bavure » militaire
C'est aujourd'hui qu'a eu lieu l’enterrement des deux victimes de la « bavure » militaire
C'est aujourd’hui qu'a eu lieu l’inhumation des deux jeunes victimes tuées par les militaires à Vgayet (Béjaïa). Il s’agit de Sahli Sofiane et Saidj Mounir, âgés de 21 et 23 ans. Les deux jeunes victimes ont été inhumées en présence des autorités civiles et militaires Vgayet. Le commandant du secteur militaire de Vgayet a déclaré à la radio locale que « cette bavure est due à une erreur opérationnelle et professionnelle » et qu'une « enquête sera diligentée pour déterminer les circonstances exactes du drame ».

Entre-temps, pour apaiser une situation déjà tendue et remettre la faute sur le dos des victimes, la police locale, pour innocenter l'armée algérienne, n'a rien trouvé de mieux que de mentir sur les circonstances de la tuerie en prétendant que la « bavure » s’est passée entre minuit et une heure du matin, insinuant que les victimes étaient juste des voyous. Consternée par ces propos, la population a violemment réagi. A l’heure où nous mettons sous presse, des affrontements ont lieu entre les jeunes de Souq Letnin et la police locale.

Une délégation du MAK conduite par Mouloud Mebarki, Président du Conseil national, s’est déplacé à Souq Letnin et Darguina pour présenter ses condoléances et assurer les familles des défunts de la solidarité du Mouvement en ces moments particulièrement douloureux. La délégation du MAK qui s’est entretenue avec les familles des victimes, a affirmé que le drame s'est déroulé entre Souk Letnin et Darguina, entre 21 et 22H et non entre minuit et une heure du matin. La délégation autonomiste dément les allégations de la police de Souq Letnin et dénonce le mensonge officiel qui ne respecte même pas la douleur des familles des victimes.

Signalons, que le jeune qui a pris la fuite pour sauver sa vie, a été retrouvé sain et sauf.

cbd/wbw
SIWEL 231803 DEC 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu