Les deux jeunes supporteurs de la JSK relâchés

12/12/2015 - 21:39

TIZI WEZZU (SIWEL) — Les deux militants du MAK et supporteurs de la JSK viennent d'être relâchés après avoir subi plusieurs heures d'interrogatoire.


Selon la police coloniale algérienne, ils sont coupables d'avoir brandi fièrement le drapeau national Kabyle dans l'enceinte du stade où se déroulait un match entre la JS Kabylie et l'ES Sétif.

Cette interpellation injuste nous renseigne sur la panique qui règne dans les hautes sphères de l'Etat algérien qui tremble devant la déferlante nationaliste et souverainiste kabyle.

Bravo à Omar et Mazigh qui symbolisent la détermination de la jeunesse kabyle à libérer son pays du joug algérien.

Sur son compte Facebook, Bouaziz Ait Chebib, le président du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie, a écrit : « Bonne nouvelle. Les deux militants du MAK et supporteurs de la JSK, Omar et Mazigh sont libérés. Le combat continue »

cdb,
SIWEL 122139 DEC 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche