Les communes du sud de Tizi-Ouzou paralysées à l'appel du Snapap

19/09/2011 - 13:07

DRAA EL MIZAN (SIWEL) — L'appel à la grève du (Snapap) a été largement suivi par les mairies du versant sud de la wilaya de Tizi-Ouzou.


Chef-lieu de Tizi-Ouzou. PH/DR
Chef-lieu de Tizi-Ouzou. PH/DR
Toutes les communes du sud de la wilaya de Tizi-Ouzou à l'exception de celle de Frikat ont suivi l'appel à la grève lancé par le syndicat national des personnels de l'administration publique ( Snapap), a un responsable de ce syndicat à Siwel.

Ce mouvement de grève d'une semaine à compter d'aujourd'hui 19 septembre paralyse tous les services : état civil, collecte des ordures ménagères, ramassage scolaire...

Quant aux revendications, elles sont toujours les mêmes à savoir l'application du régime indemnitaire, le statut particulier des communaux, la régularisation des contractuels et des vacataires.

Rappelons que ces personnels avaient déjà observé plusieurs mouvements de grève allant même jusqu'à marquer chaque semaine par une grève cyclique de deux jours.

ag
SIWEL 191313 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche