Les autorités préparent une contre-manifestation selon la CNCD

18/02/2011 - 20:37

ALGER (SIWEL) — Les autorités algériennes prépareraient une contre-manifestation pour faire face à la marche des partisans pour le changement en Algérie.


Altercation entre manifestants et jeunes partisans du Chef de l'État algérien Bouteflika le 12 février 2011 (Photo SIWEL)
Altercation entre manifestants et jeunes partisans du Chef de l'État algérien Bouteflika le 12 février 2011 (Photo SIWEL)
Des militants de la CNCD ont affirmé à Siwel que le pouvoir d’Alger à travers l’administration a intensifié les efforts en vue de contrer les opposants au régime regroupés autour de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD). « Nous avons appris que des centaines de prisonniers ont été libérés pour nous agresser demain samedi », a indiqué un militant de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH).

Un autre cadre du RCD a fait remarquer à Siwel que des opérations de distribution de pancartes pro-Bouteflika ont eu lieu à Alger notamment à Belcourt. « Des travailleurs du ministère de la Jeunesse et des Sports ont distribué des affiches et des pancartes de soutien au chef de l’État et ont appelé à contrer les partisans du changement », a-t-il dit.

Siwel a par ailleurs constaté que des affiches de comités de quartiers ont été placardées dans différents coins, appelant les jeunes d’Alger à « protéger » leurs quartiers.

Le 12 février dernier, à l’occasion de la première marche interdite de la CNCD, quelques dizaines de jeunes ont tenté de se constituer en groupe de soutien au chef de l'État algérien Abdelaziz Bouteflika et de faire une contre-manifestation. Des slogans antikabyles ont été lancés par ces derniers en direction des manifestants.

Des altercations ont été observées et des journalistes sur place ont surpris le maire de Sidi M'hamed, de l'autorité duquel relève la place du 1er mai, en train d'appeler le ministre de l'Intérieur, Dahou Ould Kablia, lui faisant part de la mobilisation de voyous pour perturber la marche des manifestants transformés en sit-in sur place.

ysn
SIWEL 182100 FEV 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche