Les autorités algériennes annoncent des « mesures » pour sécuriser la ville de Tizi-Ouzou

25/03/2011 - 15:50

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le ministre de l’intérieur algérien Dahou Ould Kablia et le responsable de la police Abdelghani Hamel annoncent de nouvelles mesures de sécurité pour la ville de Tizi-Ouzou.


Plusieurs marches ont eu lieu en Kabylie contre le climat d'insécurité (Tizi-Ouzou photo DR)
Plusieurs marches ont eu lieu en Kabylie contre le climat d'insécurité (Tizi-Ouzou photo DR)
Un communiqué du ministère de l’intérieur algérien sanctionnant la visite de jeudi du ministre Ould Kablia a indiqué que ce dernier « s’est déplacé à Tizi-Ouzou en compagnie du Général Major Abdelghani Hamel, directeur de la sûreté nationale pour débattre avec les autorités locales et les responsables des services de sécurité des problèmes liés à la détérioration constatée de la sécurité sous toutes ses formes dans la ville de Tizi-Ouzou ».

Après un entretien avec le wali, le président de l’APW, celui de l'APC et du chef de la sûreté de la wilaya, le DG de la sûreté nationale a annoncé « un premier train de mesures ayant trait à la réorganisation et à la consolidation du commandement et de l’encadrement du corps, au redéploiement opérationnel indispensable ainsi qu’au renforcement des effectifs ».

Le ministre algérien a débattu avec le président de l'APW de Tizi-Ouzou Mahfoud Belabbès des questions relevant des prérogatives de leur assemblée touchant au développement local et du fonctionnement des services publics.

De lourdes accusations émanant notamment du mouvement autonomiste MAK sont portées contre le régime algérien s'agissant de l'insécurité et des actes terroristes qui règnent en Kabylie. Le MAK accuse Alger d'entretenir sciemment ce climat en vue de la normalisation de la région réputée pour être hostile au gouvernement central.

tt
SIWEL 151550 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu