Les agresseurs du directeur de projet radio Djurdjura condamnés à 6 mois de prison ferme

23/05/2011 - 10:25

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les deux agresseurs du directeur de projet de la radio Djurdjura de Tizi-Ouzou Khaled Akchout ont été condamnés dans la soirée de dimanche à six mois de prison ferme et à une amende de 50 000 DA, a appris Siwel.


Le projet radio Djurdjura de Tizi-Ouzou est lancé depuis 2008 (PH/DR)
Le projet radio Djurdjura de Tizi-Ouzou est lancé depuis 2008 (PH/DR)
Il s’agit de M.H et de A.M originaires de Tizi-Ouzou. Dans la matinée, le procureur de la République avait prononcé 5 ans et 2 ans de prison ferme à l’encontre des deux agresseurs.

Les deux individus devraient s'acquitter d'une amende de 20 000 DA au trésor public.

Le directeur, également journaliste, de la future radio Djurdjura qui ouvrira ses portes prochainement au chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, a été agressé jeudi 12 mai à coups de couteau par les deux individus.

Des sources locales ont affirmé à Siwel que « ces voyous ont été actionnés, par des tierces personnes qui exercent de la pression depuis quelques jours sur la victime qui est chargée du recrutement au niveau de cette future institution de communication ».

En chantier depuis juillet 2008, la radio locale de Tizi-Ouzou allait émettre le 19 mars dernier mais sa mise en route avait été reporté finalement à une date ultérieure. Le projet a connu plus de deux ans et demi de retard.

tta/uz
SIWEL 231023 MAI 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu