Les activités du café littéraire interdites par Khalida Toumi

12/01/2011 - 17:54

VGAYET - BÉJAIA (SIWEL) - Le café littéraire de Vgayet projeté pour ce samedi 14 janvier n’aura pas lieu suite à une injonction émanant de la ministre algérienne de la culture Khalida Toumi interdisant toute activité dans les établissements culturels.


Khalida Toumi
Khalida Toumi
Pour les animateurs du café littéraire de Vgayet, "le verrouillage subit de ces espaces d’expression et de communication sociale aggrave plus qu’il n’abaisse les tensions sociales dont notre pays vient d’en faire dramatiquement les frais", en soulignant que cette interdiction demeure "l’unique et inique" réponse des autorités du pays, à quelque niveau que ce soit, visant à priori la restriction des libertés publiques et le bâillonnement de la pensée critique.



Dans leur communiqué, les animateurs du café littéraire de Vgayet assimilent la décision du ministère de la Culture à une "politique de négation des droits les plus élémentaires du citoyen" tout en se disant ‘’déterminés’’ à reprendre leurs activités le plus tôt possible afin, explique-t-on, que ces espaces d’expression puissent renouer avec leur vocation.

Une vocation, explique-t-on, visant l’instauration d’un cadre de libre débat. Le café littéraire de ce samedi, pour rappel, devait être animé par le sociologue Mohamed Brahim Salhi au théâtre régional de Vgayet autour de son livre ‘’Algérie. Identité et citoyenneté’’.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche