Les Touaregs ont des aspirations d'ordre national (Alexandre Adler)

04/04/2012 - 04:57

PARIS (SIWEL) — Alexandre Adler, historien et journaliste français, spécialiste des relations internationales a déclaré hier 3 avril, à la radio Europe 1 que « l'Azawad ne fait pas partie de la même identité ethno-politique que le reste du Mali. Les Touaregs ont des aspirations d'ordre national ».


Alexandre Adler (PH/Capture d'écran europe1.fr)
Alexandre Adler (PH/Capture d'écran europe1.fr)
« Les Touaregs ont des aspirations d'ordre national » qui remettent en cause l'établissement des frontières des États d'Afrique. « Au fond nous sommes entrain de payer pour une frontière (algéro-malienne, NDLR) qui est établie par l'armée française et l'infanterie de marine, c'est pour ça qu'elle est toute droite, et on a mis donc un gros morceau de Touaregs d'un coté et un autre ailleurs, ça part d'un calcul bureaucratique de l'armée française, ça ne part pas d'une véritable conception des peuples » a t-il expliqué hier à l'antenne de la radio française Europe 1.

Ancien élève de l’école normale supérieure de la rue d’Ulm, agrégé d’histoire, Alexandre Adler est considéré par de nombreux journalistes comme la référence en matière de géopolitique et de conflits internationaux. Il est lauréat du « Prix du livre politique » en 2003 pour « J’ai vu finir le monde ancien ».

cc/bbi
SIWEL 040457 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche