Les Kabyles se mobilisent pour libérer le ressortissant français et deux des leurs

23/09/2014 - 16:30

KABYLIE (SIWEL) — Le peuple kabyle exige des terroristes algériens de libérer les 3 otages :
- Ibrahim LALAM, 70 ans, enlevé le 14/09/2014
- Ouassila NAIT BEKKOU, 16 ans, enlevée le 20/09/2014
- Hervé Gourdel, 55 ans, enlevé le 22/09/2014


Hier soir, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil a appelé à « organiser des recherches et des battues jusqu'à ce que le ressortissant Français enlevé soit retrouvé et libéré sain et sauf »,

Aujourd'hui, le Comité Citoyen Kabyle vient d'appeler à une marche populaire pour ce jeudi 25 septembre de l'Université Ihesnawen à l'ancienne mairie de Tizi-Ouzou pour "protester l’insécurité en Kabylie" et la "la libération des otages".

Les citoyens kabyles qui vivent dans la terreur (près d'une centaine depuis 2005 et ce uniquement à Tizi-Ouzou) se sont passés le mot pour en finir avec les kidnappings, phénomène qui n'existe qu'en Kabylie, maintenu sciemment par le pouvoir algérien pour mieux dompter la région.

Sur les réseaux sociaux, les internautes Kabyles, se sont regroupés pour soutenir Hervé Gourdel en créant une page qui lui est dédiée, d'après ses administrateurs : « la page compte à 16h00 plus de 1 700 fans, alors qu'elle avait été créée il y'a 17 heures, soit 100 fans chaque heure ! »

Dans les commentaires, certains vont jusqu'à déclarer qu'il en va de l'honneur de la Kabylie que de libérer le touriste français ainsi que nos deux autres citoyens, insistant sur le fait qu'il ne faut pas laisser le pouvoir arabo-islamiste algérien ternir l'image de la Kabylie et des Kabyles, connus pour leur ouverture d'esprit, leur farouche attachement à la liberté et au respect de la vie.

wbw
SIWEL 231630 SEP 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche