Les Berbères de Zouara cessent de traiter avec le nouveau gouvernement libyen

25/11/2011 - 02:06

PARIS (SIWEL) — Les membres du Conseil national de transition au niveau de la région de Zoauara en Libye ont décidé de geler leurs activités au sein du CNT et annoncent une série d'actions de protestation contre l'écartement des Berbères des cercles de décision en Libye au lendemain de la chute de Kadhafi.


Manifestants Amazighs libyens qui refusent la marginaliisation (PHOTO: Association Tamurt Enng for Tamazight Culture and Language)
Manifestants Amazighs libyens qui refusent la marginaliisation (PHOTO: Association Tamurt Enng for Tamazight Culture and Language)
Le conseil local du CNT à Zouara, ville portuaire de Libye située à 60 kilomètres de la frontière tunisienne, a précisé dans un communiqué rendu public dans la soirée du jeudi 24 novembre, que la dimension amazighe en Libye a été exclue dans la nouvelle Libye alors que les Berbères ont joué un grand rôle dans la révolution contre l'ancien régime de Kadhafi.

Le communiqué annonce un gel des activités au sein du CNT et préconise de cesser de traiter avec le nouveau gouvernement de transition. Des manifestations pacifiques sont annoncées un peu partout dans les régions berbérophones et dans la capitale Tripoli.

Mercredi 23 novembre, le Congrès amazigh libyen a appelé l'ensemble des Libyens et plus particulièrement les Amazighs à manifester et à geler provisoirement leur coopération avec le Conseil national de transition (CNT) et le gouvernement de transition.

uz
SIWEL 250215 NOV 11





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu