Législatives algériennes : le FFS compte lutter contre l'abstention

15/04/2012 - 15:37

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le docteur Halet Rachid, tête de liste du Front des forces socialistes à Tizi-Ouzou a affirmé que « l’entrée du FFS dans ces élections législatives, constitue un facteur important, de nature à changer et à bouleverser les comportements électoraux marqués par l’abstention ».


Rachid Hallet, Ali Laskri et Chafaa Bouaiche (PH/FFS)
Rachid Hallet, Ali Laskri et Chafaa Bouaiche (PH/FFS)
« L’abstention est une option électorale traditionnellement présente dans la wilaya par manque d’une représentation sociale réelle, à cause du sentiment largement partagé de défiance de la population à l’égard des élus et surtout de l’administration », a indique M. Halet lors d'une conférence de presse tenue ce matin à Tizi-Ouzou.
.
Il a dénoncé dans son intervention la « violence de l’Etat ». « La crise algérienne est comme on le dit souvent multidimensionnelle et complexe, mais le nœud gordien du drame algérien s’est noué autour de la violence de l’Etat », a-t-il expliqué.

Pour rappel, le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie et le Rassemblement pour la culture et la démocratie ont décidé de boycotter le vote du 10 mai prochain. A Tizi-Ouzou, 30 partis et deux listes indépendantes sont engagés dans les législatives.

tt
SIWEL 151537 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu