Le wali de Vgayet veut récupérer la mémoire de Lounès Matoub

15/06/2016 - 23:52

VGAYET (SIWEL) — Dans un télégramme officiel, daté du 14 juin, le wali de Vgayet (ex-Bejaia/Bougie) exige de ses 19 chefs de dairas de mettre tout en oeuvre pour "récupérer" la mémoire du chanteur engagé kabyle Lounès Matoub, dont l'assassinat le 25 juin 1998 a été commandité par le pouvoir algérien en proie aux luttes entre clans, ceci dans l'unique but de faire s'embraser la Kabylie


Le haut-fonctionnaire algérien, Ouled Salah Zitouni, en administrateur colonial zélé en poste sur une partie du territoire kabyle, demande à ses subordonnés, "à l'occasion du 18ème anniversaire de l'assassinat du chanteur kabyle Lounès Matoub par des terroristes" (sic, ndlr) "d'organiser des activités culturelles et artistiques au niveau des organes de la jeunesse et des places publiques"... concluant sa missive en rappelant que "cet ordre est d'une importance capitale".

L'on remarque que le texte parle de "chanteur kabyle", cela change de la nomenclature algérianiste qui fait passer tout artiste kabyle pour... un artiste "algérien d'expression berbère" (re-sic), niant par là même à tout kabyle jusqu'à sa kabylité !

wbw
SIWEL 152352 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu