Le siège de la daira d’Aokas fermé depuis plus d’une semaine

12/12/2011 - 18:36

AOKAS (SIWEL) — Le siège de la daïra d’Aokas, 25 km à l'est de Vgayet (Bejaia), est toujours fermé par les habitants d’Ait Aissa depuis plus d’une semaine déjà.


Ait Aissa, Aokas (PH/Z.H)
Ait Aissa, Aokas (PH/Z.H)
Ait Aissa est l’un des villages les plus peuplés de la commune d’Aokas avec 2000 habitants, situé dans un relief accidenté et montagneux et peu affecté par l’exode rural. Les villageois exigent l’application de l’arrêté de démolition d’un mur érigé par un habitant en guise de clôture au bord la route reliant Ait Aissa au chef lieu de la commune d’Aokas, causant ainsi beaucoup de désagréments aux automobilistes.

D’après les protestataires, l'individu a construit le mur sur l’espace réservé à la route, ce qui fait qu’il a rétrécit drastiquement la largeur de la chassée dont l'étroite permet déjà difficilement le croisement de deux véhicules.

Les usagers de ce tronçon de route d’Ait Aissa n'ont pas cessé de protester pour que les pouvoirs publics prennent en charge leurs doléances et fassent respecter la réglementation concernant le domaine public. Plusieurs mouvements de protestation ont eu lieu ces deux dernières années rien que pour réclamer la réhabilitation de la route menant au village.

zh
SIWEL 121840 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu