Le siège APC d’Iferhounene fermé par les citoyens

16/01/2011 - 12:51

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le siège de maire d’Iferhounene dans la daïra de Ain El Hammam est fermé depuis la matinée de ce dimanche 16 janvier.


En effet, plusieurs dizaines de citoyens issus des 23 villages d’Iferhounene ont bloqué l’accès au siège de l'Assemblée populaire communale (APC) pour protester contre l’annulation de décisions d’octroi de l’aide à l’auto-construction.

Contacté par nos soins, les représentants du groupe de citoyens en colère dénoncent la décision du premier responsable de l’APC d’Iferhounene relative à l’instauration d’une logique de quota pour
l’attribution des décisions pour plus de 1000 dossiers déposés ; une mesure qui a crée, selon nos interlocuteurs, des problèmes entre citoyens de différents villages de la commune. Il faut dire que la
gestion du programme de l’habitat rurale pose, dans la majorité des localités de la Kabylie, des soucis aux équipes dirigeantes.

Comme pour le logement social, l’affichage des listes de bénéficiaires du programme s’accompagne souvent par des contestation et réclamations de la part des citoyens qui accusent l’administration locale, daïra et APC, de passe droits et favoritisme.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche