Le roi du Maroc promet de consacrer l’amazighité dans la Constitution

10/03/2011 - 16:24

RABAT (SIWEL) — Le roi du Maroc, Mohammed VI, a annoncé aujourd’hui dans un discours à la nation, son intention de procéder à « des réformes constitutionnelles substantielles ».


Mohammed VI, roi du Maroc (PH : REUTERS)
Mohammed VI, roi du Maroc (PH : REUTERS)
Les réformes vont dans le sens de « la consolidation de l'Etat de droit et des institutions, l'élargissement du champ des libertés individuelles et collectives et la garantie de leur exercice, ainsi que le renforcement du système des droits de l'Homme ».

Première décision annoncée, il promet la consécration constitutionnelle de la pluralité de l'identité marocaine, dont l'amazighité. Toutefois, le roi ne précise pas le statut des langues amazighes. Enseignés dans les cycles primaires et tolérés dans les médias parapublics, les différents parlers berbères n’ont jamais pu accéder à un statut officiel.

Dictée par le climat insurrectionnel qui secoue plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, cette initiative du souverain alaouite est diversement commentée par la classe politique marocaine. L’opposition la trouve largement insuffisante pour amorcer une réelle dynamique de démocratisation dans le pays.

ma
SIWEL 101624 MAR 11





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche