Le racisme arabe s’accentue à Ghardaia : Assassinat d’un jeune Mozabite à Gourara

14/12/2013 - 19:53

GHARDAIA (SIWEL) — Selon une source locale, la victime, Mohamed Abderhamane, a été massacré lors des affrontements qui ont éclaté à la fin d’un match de football entre deux clubs locaux.


La profusion de sang et les assassinats endeuillent presque chaque mois les familles Mozabites dans la région de Ghardaia. Les forces de sécurité s’acharnent avec une férocité aveugle sur les minorités Amazighes. Un autre jeune de 35 ans a été tué hier matin par les forces de l’ordre dans la ville de Gourara.

Selon une source locale, la victime, Mohamed Abderhamane, a été massacré lors des affrontements qui ont éclaté à la fin d’un match de football entre deux clubs locaux.

La victime a été retrouvée le crâne fracassé et dans un état comateux, jetée dans la rue. Evacué vers l’hôpital de ville de Ghardaïa, le jeune Mohamed Abderhamane a trouvé la mort juste peu de temps après son admission aux services des urgences.

Un mouvement de protestation a vu le jour juste après cette annonce dramatique. La communauté Mozabite, persécutée par les services de sécurité et les arabes de la région, demande aux hautes autorités de les protéger et de mettre fin aux crimes successifs contre les civiles. Les mozabites réclament une enquête indépendante sur cet énième drame. Des affrontements entre arabes et Mozabites ont éclatés hier soir. Les services de sécurité, selon plusieurs témoignages, se sont alignés directement avec les manifestants arabes.

Notons que les services de sécurité sont montrés du doigt et sont accusés directement de tortures et de dépassement contre les civiles Mozabite à Gourara. Des militants des droits de l’homme sont condamnés à de lourdes peines de prison dans la région. L’appareil judiciaire est déclenché par le pouvoir contre les Mozabites.

Siwel avec Tamurt



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu