Le racisme anti-mozabite se poursuit: cinq magasins de Mozabites incendiés

25/12/2013 - 16:36

GHARDAIA (SIWEL) — Dans la nuit du mardi à mercredi, cinq magasins de Mozabites ont été incendiés, dans le quartier de Thenia situé entre la ville de Ghardaïa et Beni Yezguen, par des arabes qui agissent en toute impunité.


Kamel Dine Fekhar, militant mozabite des droits de l’Homme, a dénoncé cette énième agression : « Il ne faut pas parler d’affrontements mais d’agressions . Quand vous êtes chez-vous ou dans votre magasin et quelqu’un vient pour voler ou incendier, c’est une agression ».

Depuis "l'indépendance" de l'Algérie, le peuple mozabite est agressé par des arabes de Châanba qui agissent avec le soutien du régime raciste d'Alger.

"Aucun Arabe faisant partie des agresseurs n’a été arrêté par la police pour le moment, dénonce-t-il. « Ils (agresseurs) usent non seulement de sabres, de couteaux mais de cocktails Molotov aussi."

Devant l'indifférence voire la complicité de la police algérienne, le peuple mozabite sera appelé à se défendre, prévient Kamel Dine Fekhar qui qualifie ces agressions récurrentes de racisme et non de Fitna.

Il y a lieu de rappeler que le Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie (MAK) a exprimé sa solidarité avec le peuple Mozabite victime de l’apartheid du régime algérien et a interpellé la communauté internationale afin qu’elle assume ses responsabilités conformément à la charte des nations unies et aux diverses résolutions qu’elle a adopté en matière de protection des peuples et des minorités.

cdb,
SIWEL 251636 DEC 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu