Le procès de Kamel Eddine Fekhar reporté

11/02/2011 - 00:06

GHARDAÏA (SIWEL) — Le procès du militant mozabite des droits de l'homme, le Dr Kamel-Eddine Fekhar a été reporté à la prochaine session criminelle.


Photo T.A (SIWEL)
Photo T.A (SIWEL)
Accusé d’"incitation à l’incendie volontaire d’un véhicule de police", la cour criminelle de Ghardaïa a reporté, jeudi 10 février le procès du militant mozabite des droits de l'homme, le Dr Kamel-Eddine Fekhar.

Devant un dispositif sécuritaire important, la cour criminelle de Ghardaïa n'a pu trancher le cas du Dr. Fekhar, figure connue dans la vallée du M'zab pour son opposition radicale au régime d'Alger.
L'accusé d’"incitation à l’incendie volontaire d’un véhicule de police" lors d'une action de soutien à un détenu mzabite et militant du Front des forces socialistes, Mohamed Baba-Nedjar, menée le 27 février 2009, a déjà été emprisonné en 2004.

Des dizaines de militants mozabites ont observé un sit-in devant la Cour de Ghardaïa en signe de soutien au prévenu.

Une délégation du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) était présente lors du procès pour apporter son soutien ainsi que celui du président du Gouvernement provisoire kabyle, Ferhat Mehenni, au Dr Fekhar et au peuple Mozabite.

ysn
SIWEL 102350 FEV 11

Photo T.A (SIWEL)
Photo T.A (SIWEL)

Le Dr Fekhar avec une délégation du MAK (Photo T.A SIWEL)
Le Dr Fekhar avec une délégation du MAK (Photo T.A SIWEL)




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu