Le président du MAK dénonce les dérives de la BRTV

26/01/2014 - 20:09

SMAOUN (SIWEL) — Dans son allocution au cours de la Conférence nationale des cadres du MAK, tenue avant-hier, 24 janvier à Smaoun, le président du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie, M. Bouaziz Ait-Chebib, a dénoncé ce qu'il a appelé "l'attitude infâme de la BRTV". M. Ait-Chebib s'est dit ulcéré d'entendre " le patron de la Berbère TV remercier les ambassadeurs d'Algérie, du Mali et du Maroc d'avoir honoré de leur présence le nouvel an amazigh, Yennayer 2964".


Bouaziz Ait-chebib: "Si c'est pour le folklore et la chansonnette, il y a déjà la pseudo TV amazighe, la TV4."(Photo/Macci Negh Brtv)
Bouaziz Ait-chebib: "Si c'est pour le folklore et la chansonnette, il y a déjà la pseudo TV amazighe, la TV4."(Photo/Macci Negh Brtv)
Au cours de la conférence nationale des cadres du MAK, le président du mouvement kabyle, M. Bouaziz Ait-Chebib n'a pas pu s'empêcher de dénoncer les "graves dérives" de la BRTV.

M. Ait-Chebib a commencé par accuser la mal nommée "Berbère télévision" de faire volontairement le silence sur les actions de résistance et de bravoure des militants kabyles. Il a rappelé à l'assistance que la dite chaîne a "passé sous silence la manifestation populaire de Yennayer, organisée par le MAK à Tizi-Ouzou, pendant qu'elle faisait la promotion d'un "appel anonyme" pour un rassemblement prévu la veille de la marche du MAK, juste dans le but de créer de la confusion dans l'esprit des kabyles "; poursuivant dans son élan, il a aussi dit que "ce rassemblement fantoche n'a pas eu lieu alors qu'une forte mobilisation a caractérisé la marche de Yennayer du MAK qui a jeté les jalons de la fraternité inter-amazigh avec la présence de nos frères mozabites" .

Le président du MAK s'est montré ulcéré par la cérémonie de Yennayer organisé par cette chaîne à Paris. Il a notamment déclaré à l'assistance : " Le pire, c'est que BRTV a convié le 13 janvier, dans le cadre de la célébration de Yennayer, l'ambassadeur d'Algérie, représentant d'un Etat qui réprime dans le sang les peuples kabyle et mozabite, l'ambassadeur de l'Etat Malien qui prépare l'extinction du peuple touareg en Azawad et le représentant de l'ambassade du Makhzen marocain qui poursuit sa politique de spoliation des terres amazighes et l'emprisonnement des militants berbéristes". Puis il a poursuivi en disant: "Non satisfait de cette invitation honteuse, le patron de la BRTV a entamé son discours en "remerciant" les représentants de ces Etats coloniaux anti-amazighs pour " avoir honoré de leur présence" la célébration de Yennayer; C'est une honte !"

Puis, achevant son intervention sur cette scandaleuse affaire, le président du MAK a soutenu que "la BRTV est coupable d'une dérive gravissime qui a choqué tous les amazighs"; "Nous exigeons de cette chaîne des excuses publiques à l'endroit des amazighs et aussi qu'elle arrête de se compromettre avec les régimes coloniaux , racistes et anti-amazighs de l'Afrique du nord et de l'Afrique subsaharienne".

Rencontré en aparté à la fin de la conférence nationale des cadres, le président du MAK nous a affirmé que pour ce qui le concernait, " il n'était plus question de garder le silence sur les graves dérives de la BRTV sous prétexte qu'elle produit de temps à autre des émissions ou des débats contradictoires ". "Si c'est pour folkloriser notre culture, il y a déjà la pseudo TV amazighe, la TV4."

cdb,
SIWEL 262009 JAN 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu