Le président de l'Anavad condamne le terrorisme islamiste de l'Etat Algérien dans l'Azawad

01/07/2012 - 02:03

PARIS (SIWEL) — Suite au refus de l'Algérie de recevoir les combattants du MNLA blessés lors des affrontements avec les groupes terroristes islamistes sévissant dans l'Azawad, Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, dénonce et condamne l'Algérie qui, pour la seconde fois, viole impunément la convention de Genève qu'elle a ratifiée.


Ferhat MEHENNI, Président de l'Anavad. PH/DR
Ferhat MEHENNI, Président de l'Anavad. PH/DR
Suite au refus de l'Algérie de recevoir les combattants du MNLA blessés lors des affrontements avec les groupes terroristes islamistes, avançant comme préalable à leur entrée sur le territoire algérien une adhésion au groupe terroriste Ansar Dine, une déclaration signée de Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, est parvenue à notre rédaction. Nous la reproduisons dans son intégralité.

« ANAVAD AQVAYLI UADIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE

Des résistants du MNLA gravement blessés lors des combats contre la coalition terroriste des islamistes du Mujao, de l'AQMI et de Ansar Dine, qu'on a tenté d'évacuer vers l'Algérie ont été refoulés aux frontières. Le motif avancé par les autorités algériennes est le fait que " pour être admis aux soins sur le territoire Algérien, il faut adhérer au mouvement Ansar Dine".

Il est à rappeler que l'Etat algérien a procédé de la même manière lors des combats du MNLA avec l'armée malienne. C'est la 2e fois que l'Algérie viole impunément les lois internationales, notamment la convention de Genève qu'elle a pourtant ratifiée. Il est temps que l'Algérie subisse les conséquences de ses actes criminels envers le peuple de l'Azawad. Quelle que soit la position de l'Algérie dans ce conflit, il est théoriquement de son devoir d'apporter aide et assistance à tout blessé de guerre. L'attitude scandaleuse de l'Algérie envers les blessés du MNLA confirme les accointances de l'Etat algérien avec le terrorisme islamiste international dont elle exploite la capacité de nuisance pour son expansion géopolitique et exercer son pouvoir despotique et criminel envers d'autres peuples, en particulier quand ils sont berbères.

L'Anavad (Gouvernement Provisoire Kabyle) appelle la communauté internationale à prendre la mesure de la gravité de la situation et à empêcher que cet Etat-voyou ne continue à exporter le fléau islamiste, notamment vers l'Azawad . Tout le monde sait que l'AQMI est sous le contrôle de l'Algérie et qu’ Ansar Dine est son œuvre. L'Algérie doit rendre des comptes pour ces faits gravissimes.

Par ailleurs, le rôle de sponsor et d'exportateur de terrorisme islamiste de l'Algérie se précise et se clarifie de plus en plus. Il n'y a aucune autre interprétation possible au fait que l'Algérie reçoive en partenaire le groupe terroriste Ansar Dine sur son sol et refoule les combattants démocrates et laïcs du MNLA ! C'est un très grave scandale que nous appelons l'ensemble des Etats démocratiques qui luttent contre la propagation du terrorisme islamiste à dénoncer

Paris le 1er juillet 2012

P/ L'ANAVAD, Ferhat MEHENNI
Président »

zp
SIWEL 010203 JUI 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu