Le président de l'Anavad condamne l'enlèvement du ressortissant français

22/09/2014 - 21:33

PARIS (SIWEL) — Condamnant l'enlèvement d'Hervé Gourdel, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad), Ferhat Mehenni, appelle « la Kabylie à organiser des recherches et des battues jusqu'à ce que le Français enlevé soit retrouvé et libéré sain et sauf ».


Ferhat Mehenni, président de l'Anavad (PH/SIWEL)
Ferhat Mehenni, président de l'Anavad (PH/SIWEL)
Ci-dessous, le communiqué de la présidence de l'Anavad :

ANAVAḌ AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA


Présidence

ALERTE ROUGE : Enlèvement d'un Ressortissant français en Kabylie.

Un français vient d'être enlevé à Tizi-ouzou. L'Etat algérien en porte l'entière responsabilité. Pour avoir livré la Kabylie à l'insécurité et à l'islamisme dans le but de la sanctionner contre sa volonté d'autodétermination, il a fait le lit du terrorisme qui fait écho en Kabylie à celui de l'Etat Islamique sévissant ces derniers temps en Syrie et en Irak.

Les ravisseurs ayant produit la vidéo revendiquant cet enlèvement ignoble parlent en arabe alors que les Kabyles parlent kabyle et français avec un accent qui leur est particulier.

Ce rapt n'est pas le fait du peuple kabyle qui a admiration et respect pour les Français.
Si la Kabylie était indépendante cet enlèvement n'aurait jamais eu lieu. L'état kabyle aurait sécurisé tout son territoire, voire au-delà.

Malgré l'attitude négative de la France à l'égard de la Kabylie, l'Anavad appelle la Kabylie à organiser des recherches et des battues jusqu'à ce que le Français enlevé soit retrouvé et libéré sain et sauf.

Il est venu le temps de rendre aux peuples niés leur droit à la vie. A l'instar des Kurdes bâillonnés par l'Occident depuis plus d'un demi siècle, et qui sont devenus aujourd'hui la seule force alliée de ce même Occident contre la menace djihadiste, les Kabyles vont bientôt lui montrer, eux aussi, qu'ils sont un peuple d'honneur et de valeur et qu'il est nécessaire en retour qu'ils accèdent à leur droit légitime à la liberté.

Paris, le 22/09/2014

Ferhat Mehenni
Président de l'Anavad


wbw
SIWEL 222133 SEP 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu