SIWEL | Agence kabyle d'information

Le président de l'Anavad : « Tous ceux qui exécuteront des ordres criminels seront jugés par la Kabylie»

30/06/2016 - 12:49

EXIL (SIWEL) — Mas Ferhat Mehenni, le Président du Gouvernement Provisoire Kabyle, est revenu, dans un communiqué, sur la répression et les arrestations que subissent des militants et des citoyens kabyles, notamment dans le cadre des activités culturelles en hommage à Lounes Matoub.
Quelques heures avant l'hommage prévu pour ce soir à At Dwala, le président met en garde les éléments de la police et de la gendarmerie coloniales : « tous ceux qui exécuteront des ordres criminels seront répertoriés et, un jour ou l’autre, jugés par la Kabylie. ». Ci-dessous le communiqué dans son intégralité.


HALTE A LA REPRESSION EN KABYLIE !

La Kabylie continue de rendre hommage à son chantre Matoub Lounes, assassiné le 25/06/1998.

Le pouvoir colonial qui projetait de récupérer son nom et sa mémoire en est pour ses frais. Pire pour lui : Faute de pouvoir transformer en événement festif une commémoration qui rappelle la douleur de la Kabylie quant à cette perte dont elle ne se remet toujours pas, faute d’être dans le jeu politique, le voici qui réprime les manifestations culturelles mémorielles dédiées au Rebelle kabyle. Après avoir tenté d’arrêter les initiateurs de ces événements populaires à Mekla, le 28/06/2016, il vient d’envoyer des renforts à At Dwala pour y faire la même chose et empêcher le concert que la localité natale de Matoub projette d’organiser cette nuit à partir de 22h.

Le président de l’Anavad condamne cette répression qu’il porte à la connaissance des instances internationales et se déclare solidaire de la population qui n’admet pas la présence des forces coloniales algériennes sur le territoire kabyle.

Il appelle les officiers d’origine kabyle au sein des corps de répression à déjouer toutes les manœuvres visant à arrêter les dirigeants et les militants du MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie).

Tous ceux qui se rendront responsables d’actes répressifs envers les militants et les citoyens kabyles, tous ceux qui exécuteront des ordres criminels seront répertoriés et, un jour ou l’autre, jugés par la Kabylie.

Exil, le 30/06/2016
Mas Ferhat At S3id (MEHENNI)

SIWEL 301310 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu