Le peuple kabyle tient son troisième congrès dans un lieu secret le 26/02/2016, sous le silence assourdissant de la presse mondiale

25/02/2016 - 11:20

OSLO- NORVÈGE (SIWEL) — La juste cause du peuple kabyle ne cesse d’augmenter en audience à l’échelle internationale. Cette fois-ci, c’est un journal norvégien qui a publié un article sur la tenue du prochain Congrès du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK)

La rédaction du site d’information "norgesavisen.no" n’a pas manqué de « souhaiter au peuple kabyle bonne chance avec son 3ème Congrès », espérant que « la lutte non-violente en cours portera ses fruits avec l'indépendance dans un avenir proche. »

Nous vous livrons ci-après la traduction en français de l’article norvégien :


Tout au nord du continent africain, dans le pays que la plupart des gens connaissent comme étant l'Algérie se trouve la Kabylie. Une superficie d'environ 44.000 km2, soit un peu moins que le territoire du Finnmark. La population de la zone, kabyle, est le deuxième en nombre des peuples berbères et compte environ 7,5 millions de personnes.

Les kabyles sont claires, ils veulent leur propre Etat Kabyle , et cela fait des dizaines d'années (oui, depuis 1857) qu'ils mènent une lutte silencieuse et non-violente, d'abord contre la puissance coloniale française, puis contre le gouvernement algérien.

Les Kabyles ne reconnaissent pas Algérie comme leur pays, mais estiment que leur territoire est occupé. Depuis 1962, la région est dépouillée de son autonomie et est soumise à la loi algérienne.

En même temps que se déroule une activité culturelle et politique de contrainte contre les kabyles, où le gouvernement dans la capitale Alger se livre à une islamisation à une arabisation active et agressive sur ce peuple.

Deux événements ont conduit à des manifestations qui ont fait connaitre la cause kabyle dans le reste du monde et qui a légitimé la création et l'existence du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK): L'assassinat du poète Lounès Matoub en 1998 et le carnage, plus tard en 2001, où 126 personnes ont été assassinées dans ce qui est connu comme «le printemps noir kabyle."

La rédaction du site la "norgesavisen.no" souhaite au peuple kabyle bonne chance avec son 3ème Congrès et nous espérons que la lutte non-violente en cours portera ses fruits avec l'indépendance dans un avenir proche.

Nous rappelons que la Norvège compte une petite communauté Kabyle dynamique et acquise à l’indépendance de la Kabylie.

Voir l’article depuis sa source

SIWEL 251120 FEV 16

Ci-dessous l'article original en norvégien

Det kabylske folk avholder sin tredje kongress på hemmelig sted den 26.02.2016. – til øredøvende stillhet i verdenspressen.

Publisert av Cato Andre Berggrav Tansøy den 24. februar 2016

Helt nord på det afrikanske kontinent, i landet som de fleste kjenner som Algerie, ligger Kabylia.
Et område som er på ca 44.000 km2, altså litt mindre enn Finnmark fylke. Befolkningen i området, Kabylene, er den nest største av de berberske folkegruppene og teller ca 7,5 millioner mennesker.

Kabylene selv er tydelige på at de ønsker en egen kabylsk stat, og de har i årtier (ja helt siden 1857) kjempet en stille og ikke-voldlig kamp først mot den franske kolonimakten, og siden mot algirske styresmakter.

Kabylene anerkjenner ikke Algerie som sitt land, men mener at deres områder er okkuperte. Siden 1962 er området fratatt all selvstendighet og underlagt det algirske lovverket. Samtidig pågår det en aktiv kulturell og politisk tvang mot kabylene, der regjeringen i hovedstaden Alger bedriver en aktiv og aggressiv islamisering og arabisering av folket.

To begivenheter førte til demonstrasjoner som lanserte den kabylske saken i resten av verden, og legitimerte opprettelsen og eksistensen til bevegelsen for selvstyre i Kabylia (MAK): Mordet på dikteren Lounes Matoub i 1998, og senere blodbadet i 2001, der 126 personer ble myrdet i det som ble kjent som «den kabylske svarte våren».

Norgesavisen ønsker det kabylske folk lykke til med sin 3. kongress og håper at den pågående ikke-voldelige selvstendighetskampen bærer frukter i nær fremtid.

Kilder:

https://no.wikipedia.org/wiki/Kabylia
http://www.rights.no/2013/06/kabylia-kampen-for-frihet-og-selvstendighet/
http://i-cias.com/e.o/kabylia.htm

Tags : arabere, islamisering, Kabylia



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche