Le musicien Redouane Nehar emprisonné en Inde a été libéré sous caution lundi soir

29/05/2012 - 18:55

NEW DELHI (SIWEL) — Le musicien algérien Slowhand Redo, de son vrai nom Redouane Nehar, a été libéré sous caution tard dans la soirée de lundi 28 mai par la Cour de Chhatarpur dans l'état de Madhya Pradesh, dans le centre de l'Inde, après avoir été condamné le 22 mai dernier à 1 an de prison ferme pour être en possession d'une balle non percutée. Sentence contre laquelle il avait déposé un recours.


Redouane Nehar sur scène (PH/redoblues.com)
Redouane Nehar sur scène (PH/redoblues.com)
Chronologie de cette affaire :

Le 11 mai : Effectuant un voyage touristique en Inde, il avait été arrêté à l'aéroport de Khajuraho car les agents de sécurité à l'aéroport avaient trouvé dans ses effets une balle pleine non percutée. La compagne du musicien qui était du voyage avec un autre couple racontera aux services consulaires algériens à New Delhi que la balle aurait été trouvée aux abords de leur hôtel à Jaipur dans l'état du Rajasthan. Et que son compagnon aurait voulu la conserver « en souvenir ».

Le 16 mai : Le bassiste a été incarcéré à Chhatarpur et produit devant le tribunal de première instance mais la cour avait rejeté la demande de liberté provisoire formulée par son avocat désigné par l’agence de voyages.

Le 22 mai : Après avoir reçu la sentence rendue par le juge civil de Classe-I, Mahesh Kumar Jha, le comdamnant à 1 an de prison ferme, l'avocat de Redouane Nehar avait déposé un recours.

Le 28 mai : C'est devant des responsables de l'ambassade algérienne en Inde qui ont assisté au procès que Pawan Mishra, l'avocat désigné par l’agence de voyages a donc réussi à libérer son client, après avoir changé de défense en arguant « que la balle s'était retrouvée dans les effets du touriste algérien après que la situation se soit envenimée avec les agents du Central Industrial Security Force (CISF) qui lui parlaient haut et fort après qu'il se soit présenté en retard à l'embarquement et qu'il ne comprenait leurs instructions ».

Le Procureur de la République, Shrikesh Yadav, en tant que partie accusatrice, après avoir fait valoir que la possession de munitions était un acte criminel, il avait plaidé avec force contre la libération sous caution de cet étranger, affirmant que si l'accusé en bénéficiait, il serait difficile de le faire revenir en Inde pour comparaître de nouveau devant le tribunal.
Il avait aussi déclaré ne pas exclure qu'« il pourrait s'agir d'un essai avant d'effectuer une future attaque ».

Le chef du poste de police de Khajuraho, Mukesh Khamparia, ainsiq que des responsables du Bureau du renseignement et d'autres organismes de sécurité indiens étaient tous d'avis que le citoyen algérien ne semble pas avoir été impliqué dans des poursuites pénales pour activités criminelles.

« Nehar a beaucoup pleuré et a perdu plus de sept kilos depuis son arrestation » a précisé son avocat.

Redouane Nehar, 32 ans, ingénieur en informatique, est originaire d'Alger, il a accompagné plusieurs chanteurs et chanteuses de variété et divers groupes de Pop / Rock et a notamment joué avec les plus grandes stars du Blues, notamment Ron smith et Albert kook. Il avait le groupe kabyle légendaire Abranis.

wbw
SIWEL 291855 MAI 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu