Le milieu associatif prend en charge les problèmes de la société pendant que l'Etat algérien met en oeuvre son programme d'anéantissement de la Kabylie

19/02/2016 - 15:28

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Une nouvelle association scientifique et écologique dénommée "Arc-en-ciel" a été crée à Tizi-Ouzou avec au programme :volontariat, reboisement, promotion "écotouristique" du barrage de Taksebt, sorties scientifiques pour étudier le Parc national du Djurdjura, nettoyage de la ville de Tizi Ouzou, ainsi que des galas artistiques et des joutes sportives de sensibilisation.

L'association compte sur l’ambiance ludique et interactive des programmes artistiques" pour produire "l’émulation nécessaire sur l’action du volontariat", notamment au niveau du barrage de Taksebt, dans les villages limitrophes et au chef-lieu de Tizi-Ouzou, a indiqué, le président de ladite association dénommée Arc-en-ciel.

Il est à noter que le milieu associatif kabyle et le principe de la solidarité active prend en charge de nombreux problèmes de la société. Cela vaut pour l'environnement, comme pour la santé où avec le développement d’internet et les réseaux sociaux, plusieurs cas de santé, en particulier des enfants atteints de cancer ou encore les enfants handicapés, sont pris en charge par un système de solidarité kabyle en réseau.


Pendant que la société kabyle s'organise et se prend seule en charge, les dirigeants algériens, ou encore les "épouses" des anciens présidents algériens, se font soigner au Val de Grace ou dans d'autres hôpitaux parisiens aux frais du contribuable; ou se procurent quelques somptueux appartements dans les beaux quartiers de Paris ainsi que des comptes en banques très bien garnis. Et pour se donner bonne conscience et surtout tromper l'opinion, ils font construire des milliers de mosquées pour "le peuple" et une gigantesque mosquée à la gloire de Bouteflika où le brave peuple pourra toujours aller prier à défaut de pouvoir se faire soigner...

On ne voit pas bien à quoi sert l'Etat algérien en Kabylie, en dehors d'imposer une substitution identitaire à travers l'arabisation et l'islamisme au moyen de ses écoles, ses imams, ses lois, sa justices, sa constitution; de corrompre les pseudos élites intellectuelles, la classe politique ou encore certains "élus" kabyles....puis de réprimer ou carrément de faire assassiner les contestataires, soit par ses gendarmes dans des affrontements directes, comme en 2001, soit par ses militaires au moyen d'innombrables "bavures" qui ne se déroulent étrangement qu'en Kabylie, sans oublier les assassinats politiques où les islamistes du Front islamique du Salut ont été très utiles avec leur GIA et leur AIS: Les assassins de Djaout, de Meqbel, de Djahine, de Ouahioune étaient hier des terroristes avant de devenir des "repentis" puis des "personnalités nationales"...CQFD !

maa,
SIWEL 191528 FEV 16




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche