Le journal El Bilad traite les habitants de Mira de « Barbares » !

29/08/2015 - 17:40

ALGERIE (Siwel avec Tamurt) – Rien ne trouve grâce en Kabylie pour certains titres de la presse arabophone algérienne. Après Enahar et Echourouk un autre titre vient de verser son venin sur les Kabyles. Il s’agit d’un certain journal El bilad.


Ce journal a consacré l’une de ses Unes, cette semaine, sur une rixe qui a eu lieu au village de Mira, dans la région d’Aghriv. « Première guerre de l’âge primaire à Tizi Wezzu », c’est ainsi que le journaliste a titré son article sur cette affaire.

Pour le contenu, ce n’est guère la peine de revenir sur les détails. Il a qualifié les habitants de ce village de terroristes et de barbares.

Les riverains qui se disputent une parcelle de terrain ont procédé à des actes de violence et de saccage, ce qui a causé des dégâts matériels et quelques blessés légers, mais le journal a qualifié cette rixe de « première guerre à Tizi Wezzu » comme si il souhaiterait d’autres à l’avenir.

Les qualificatifs de ce journal ne sont autres qu’un mépris total pour tous les habitants de Tizi Wezzu. Ce journal ne qualifie jamais de cette manière les vrais actes terroristes qui se produisent au quotidien un peu partout en Algérie. Les terroristes islamistes, les vrais barbares, sont juste cités comme des « individus armés ».

Le racisme de la presse algérienne envers les Kabyles s’amplifie ces derniers temps. Certaines voix s’élèvent même pour interdire la vente des journaux El Bilad, Enahar et Echourouk en Kabylie pour incitation à la violence et au racisme.



Lounès B



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu