Le jeune Faycel retrouvé dans un puits fermé, mort étranglé

02/08/2014 - 14:10

TUVIRETT (SIWEL) — Le corps inanimé du jeune Faycel Belkacemi, 24 ans, de Chorfa (Tuvirett) a été retrouvé ce samedi tôt vers 2h du matin dans un puits fermé, son cou portait des traces de strangulation.


Le jeune Faycel Belkacemi, 24 ans, de Chorfa, Tuvirett (PH/DR)
Le jeune Faycel Belkacemi, 24 ans, de Chorfa, Tuvirett (PH/DR)
La victime n'avait plus donné signe de vie depuis qu'elle a quitté le domicile familial jeudi 31 juillet à 11h du matin.

Tous les villageois de la région s'étaient mobilisés depuis l'annonce de sa disparition, et ils ont fini par le retrouver mais malheureusement au fond d'un puits fermé et avec des traces de strangulation sur son cou.

Les traces de strangulation et le puits fermé éloignent la thèse d'un éventuel suicide; la piste d'un enlèvement qui s'achève par un crime crapuleux est la piste la plus plausible, un énième assassinat d'un Kabyle !

La dépouille de la victime est actuellement a l'hôpital de Tuvirett pour une autopsie.

La Kabylie, étant particulièrement la cible de ce phénomène, plus d'une centaine de kidnappings depuis 2005, dû à l'insécurité et à la terreur maintenus par le pouvoir arabo-islamiste algérien, dont les forces armées et policières sont pourtant stationnées en masse dans la région.

Après Yuva et Kadi, il s'agit du troisième crime commis à Chorfa, en moins d'un an.

Aujourd'hui même, à Michelet, a lieu un rassemblement populaire auquel avait appelé le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) pour dénoncer l'insécurité maintenue par le pouvoir algérien et condamner les kidnappings de citoyens kabyles.

wbw
SIWEL 021410 AOU 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu